En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'auteur présumé de la fuite de dizaines de milliers de pages d'accords fiscaux entre le Luxembourg et des multinationales ayant déclenché le scandale LuxLeaks a été convoqué et inculpé de vol et blanchiment.
 

L'auteur présumé de la fuite de dizaines de milliers de pages d'accords fiscaux entre le Luxembourg et des multinationales a été convoqué et inculpé de vol au Luxembourg. L'identité du prévenu n'a pas été révélée, mais il s'agirait d'un Français, ancien employé du cabinet d'audit PwC Luxembourg.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • maxerem
    maxerem     

    On comprend bien l'inculpation du gars pour "vol", mais "blanchiment" ?Ou alors le juge a fait un lapsus, ou c'est une forme d'aveu inconscient du système.Mais, pas de panique, en matière de finances on en voit de toutes les couleurs au Luxembourg, et la justice lave plus blanc que blanc.

  • lesemian
    lesemian     

    Elle est bien bonne...Le lanceur d'alerte qui se mouille pour avérer la paradisiaque fiscalité d'un état membre "influent" se fait inculper alors que dans un même temps, un ancien ministre, premier dans l'ordre protocolaire et des finances du dit état (et accessoirement Président de l'Eurogroupe), se fait brillamment élire avec les félicitation du jury , à la tête de la commission européenne en charge de la lutte contre les paradis fiscaux...et ça ne s'invente pas, ce n'est pas un scénario d'un mauvais film de science fiction...
    Vive l' Europe, Vive le Luxembourg, Vive la démocratie, Vive la liberté, Vive la France, Vive le pouvoir du Travail, à mort le pouvoir de la finance, à mort les paradis Fiscaux, à mort la fraude fiscale, à mort les déserteurs fiscaux, à mort la fraude fiscale...etc...etc...

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Bah, c'est un paradis fiscal aux mains des politiques du monde entier, des USAs, et des banques centrales.
    Tous pourris !!!

Votre réponse
Postez un commentaire