En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Alexandre Medvedev, le vice-président de Gazprom, a accordé un entretien exceptionnel à BFM Business.
 

Le vice-président de Gazprom était l'invité exceptionnel de BFM Business, ce mercredi 23 avril. Il a longuement évoqué la situation en Ukraine, mais aussi la stratégie du groupe.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    "il n'y aura aucune augmentation du gaz" pour les grossistes OUI depuis des années les prix baisses, mais pour les couillons de consommateurs eux ils n'ont droit qu'aux augmentations.

  • kent
    kent     

    Il es certain que les inetrets des russes se trouvent sur le continent asiatique. L’euro land ne représente rien pour eux au vue de la croissance négative du tissus industriel de cette joyeuse foutaise.

  • kent
    kent     

    Les russes ne devraient plus fournir du gaz à l'union européennes ou en considérablement en augmenter les prix, pour punir les atlantistes pour leur " russian bashing" et autre imbécilités colportés par les médias de la fameuse utopie qu’est la serpillère des américains que certains ont le culot de nommer l'euroland.

  • vik76
    vik76     

    on nous prend pour des cons,sa sera la surprise après les élections européenne et bing dans nos gueules augmentation a gogo

Votre réponse
Postez un commentaire