En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le premier navire Mistral devait initialement être livré en novembre.
 

Serguei Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, a estimé vendredi que la France devait "remplir toutes ses obligations" concernant la livraison du Mistral, parlant d’un "problème de réputation".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • LesBeaufsBonsFrancais
    LesBeaufsBonsFrancais     

    les russes ne sont pas dépendant de ces technologies
    Ils s'adapterons et trouverons un plan B
    Celà va les forcer à développer leur propre système
    Ils en ont la capacite, les moyens et la technologie. Ils ont toujours su s'adapter

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Merci King Hollande 1. Le peuple des vrais contribuables paiera tes erreurs.
    Jusqu’à la prochaine révolution ...

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Quand on est chef d'état on a de l'honneur,et on honore ses
    contrats,mais visiblement ce n'est pas le cas dans ce gouvernement
    qui est la serpillièe des USA,.

  • Yoannbzh
    Yoannbzh     

    Merci Obama et Hollande d'imposer votre dictature !!! Et qui va payer, les contribuables français !!! Par contre, là, Hollande va voir un dictateur et ça ne pose pas de problèmes !!! Lamentable !!!

  • clochard
    clochard     

    Et,ils ont bien raison.La construction de ce bâteau à été payé,alors on le livre.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Ils cherchent quoi nos socialistes ? une révolution...Mais cela risque de leur pendre au nez en 2015...Entre la perte de notre culture et de notre identité,l'endettement perpétuel qu'ils nous font subir et la perte de notre pouvoir d'achat,la révolte gronde

  • GG14
    GG14     

    Messieurs les russes , il faut patienter jusqu'en 2017, vous aurez vos navires (avec même une décote), Hollande ne sera plus rien .

    R1
    R1      (réponse à GG14)

    Je dirai plutôt jusqu'en 2022 .............

  • adour64
    adour64     

    Plus Poutine attend, plus il a de chances de l'avoir gratuitement, voir gagner de l'argent avec les pénalités de retard, ce qui serait pour nous un moindre mal, car le garder nous couterait encore plus cher !!

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    POUR LA FRANCE ENCORE DU CHOMAGE A VENIR CAR LES AUTRES SONT COMMANDE EN CHINE

  • keops
    keops     

    Le réseau de chaînes publiques régionales allemande ARD a enquêté sur le carnage de la place Maïdan, à Kiev, le jeudi 20 février : 30 personnes ont été tuées par balles ce jour-là. Or, selon ARD, des tirs semblaient venir non pas des snipers du pouvoir prorusse, mais de l’hôtel Ukraina où se trouvait le QG de l’opposition.


    Oleg Makhnitski accuse l’ancien pouvoir
    Sans attendre les résultats de l’enquête sur l’événement, le nouveau procureur général d’Ukraine, Oleg Makhnitski, membre de Svoboda, parti issu du néonazisme qui participe à la coalition gouvernementale, avait affirmé que ce massacre avait été commis par des membres de l’unité spéciale des Berkout, placée sous l’autorité de Viktor Ianoukovitch, qui était alors le Président.

    Mais plusieurs éléments soulèvent selon ARD des doutes extrêmement sérieux :

    le témoignage d’un manifestant, Mikola, qui parle de tirs depuis « le huitième ou le neuvième étage de l’hôtel Ukraina » ;
    le témoignage d’un enquêteur, qui remet en cause la version officielle ;
    l’analyse des vidéos qui suggère que des balles sont venues de derrière ;
    l’analyse des impacts de balles dans les arbres ;
    les conversations enregistrées entre les snipers de Berkout : on les entend s’émouvoir qu’un tireur vise « des manifestants désarmés ». Ou encore : « Il y a d’autres tireurs. Mais qui sont-ils ? »
    une vidéo de Russia Today dans laquelle on voit des snipers dans une chambre de l’hôtel en question ;
    l’absence de transparence manifeste de l’enquête officielle.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire