En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg voudrait amplifier l'aide des Etats au secteur de l'énergie.
 

Le ministre du redressement productif s'attaque aux mesures favorisant la concurrence en Europe en limitant les aides de l'Etat, ce jeudi 20 février. Selon Arnaud Montebourg, l'Allemagne et 17 autres pays le soutiennent.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Les problèmes domestiques de la France, ne sont pas la faute des technocrates de Bruxelles qui eux sont chargés par la France de faire des règles communes dans le respet stricte du Traité européen. Pour le courage, il faudrait que le gouvernemnt fasse dèjà ce qui'il a promis! En ce moment avec 20% d'avis positif, sans avoir fait des rèformes de fond, il devrait en profiter!

  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    Vu la situation géographique de la France, une journée de blocage de nos frontières et de notre espace aérien et les technocrate de Bruxelles nous mangent dans la main. Mais il faut un peu de courage ....

  • georgbf
    georgbf     

    Oui la commission européenne met des bâtons dans les roues des états, oui la commission européenne empêche les aides publiques quand elles distordent la concurrence mais rien ne sert de critiquer et de se la jouer rebelle puisque pour changer les institutions européennes et donc les traités il faut l'unanimité des états, c'est donc impossible.

    En revanche il existe l'article 50 du TFUE qui permet de sortir en toute sérénité de l'UE, d'ailleurs l'UPR de François Asselineau et le seul en France à le proposer (www.upr.fr).
    C’est donc clair et simple : voter massivement pour les candidats UPR constitue un référendum pour se libérer de cette commission européenne.

    Un véritable électrochoc démocratique peut avoir lieu. Il peut se faire en un tour le dimanche 25 mai 2014 et cela ne dépend que de vous.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Si ce Ministre accusateur veut un changement pour la Commission il envoie sa requettes Elle rèpond et il n'y a pas d'appel possible dans sa rèponse . Il reste la Cour européenne selon un dèlai bien dèfini dans le Traité, comme certainement le ministre en a la pleine connaissance.
    Ce n'est pas en accusant la Commission Européenne qui n'est pas initiative des Traités que le problème peut vraiment se rèsoudre. Le parlement européen est parfaitement capable de refaire faireun document de la Commission. C'est le peuple européen qui en tient la responsabilité: Où se trouvaient les dèputés PS le jour du vote? Sinon c'est la dèmocratie qui a dècidé!
    Ce ministre devrait èviter d'accuser publiquement la Commission européenne car il lui sera certainement reproché qu'il fait parti d'un gouvernement qui ne fait pas les reformes administratives nècessaires pour appliquer l'engagement de la France a respecter sa signature au bas du traité en vigueur! Encore une fois de plus la France n'est pas le nombril des 500 millions d'européens. Bruxelles ce n'est pas Paris. Les français doivent apprendre à se dicipliner mème si les èlections sont au calandrier. Les problèmes domestiques de la gestion chaotique , la manière que les entreprises travaillent en France, la Politique du travail en France , sont certainement des facteurs importants sur la situation française. Aller chercher la raison sur un texte fait à Bruxelles serait meme une bonne raison pour l'interet de la Commision européenne: retirer son texte et il n'y a plus de problème. Je n'en suis pas convaincu!!!

    Le conducteur ne peut accuser le flic pour pour ses pneus lisses. Le conduteur maitre se son vèhicule doit s'assurer de leur usures....

  • korben
    korben     

    le gouvernement français peu à tout moment revenir sur un accord signé quel qu'il soit, s'il en a vraiment le courage ce que je doute , alors plutôt que de brailler au scandale des actes !!

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Selon votre brillante analyse, l'UE ne marche pas parce qu'il n'y a pas assez UE ....

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Selon votre brillante analyse, l'UE ne marche pas parce qu'il n'y a pas assez UE ....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'Allemagne, la Grande Bretagne et les 17 autres pays européens ne sont-ils pas assez grands pour s'exprimer tout seul ? La mécanique hors du temps n'est-elle pas celle qui conciste à faire croire que papa état est là et que tout va bien ? Les véritables responsables à blâmer ne seraient-ils pas les électeurs français qui ont interdit à l'Europe de reconnaitre les services publics Français et empêché la création d'un pouvoir politique Européen ? C'est sûr qu'il vaut mieux traiter de taliban l'Europe plutôt que les électeurs. Surtout quand on a une côte de popularité aussi désastreuse. Mais bon, montebourg braille, que sait il faire d'autre ?

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Hé oui sinistre de l'ensevelissement léthargique, nous somme dans un pays de droit, de liberté et donc de lois. Pour nous protéger, justement, de la tyrannie des dérives totalitaires, et de l'arbitraire. Sacré socialistes, vous ne changerez jamais. Comment la France a-t-elle réussi sans vous et votre feux d'artifices d'interventions? Il n'y a jamais assez d'aides, assez d'interventions, et assez de ponctions fiscales dans votre tonneau des Danaïdes des bons sentiments supérieurs.

Votre réponse
Postez un commentaire