En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Européennes: le traité transatlantique, l’autre enjeu des élections

Mis à jour le
Le traité transatlantique vise à augmenter les échanges entre les Etats-Unis et l'Union européenne.
 

Même si son contenu n’a pas encore été révélé, le traité de libre-échange négocié entre l’Union européenne et les Etats-Unis provoque déjà de nombreuses polémiques. Le point sur l’un des grands enjeux des prochaines élections européennes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    pourvu qu'ils autorisent la green card ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Enfin bon c'est une polémique stérile. On râle sans arrêt à propos des produits chinois plein de produits toxiques qui débarquent par millions sur nos marchés, mais en même temps on fait comme si de rien n'était, que tout allait bien, et que l'arrivée de produits américains allait mettre en péril notre santé ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Comment peut-on être pour ou contre un traité dont ... on ne sait rien ? Le contenu doit être négocié par la commission, certes, mais le document définitif devra être publié, étudié, critiqué, etc. En même temps le plus paradoxal c'est que les anti europe exigent de l'Europe une faiblesse qu'ils critiquent. Les USA n'ont pas besoin de justifier leur diplomatie à leurs habitants qui ne les accusent pourtant pas d'être anti démocratique ou à la solde des grands lobbys.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    L’accord devra être approuvé par le Conseil européen et le Parlement. Est ce que dans les ministèresqui peuvent nègotiers avec les syndicats etc ... le peuple a le droit de participer au dèbat? Est ce que le gouvernement a le droit de modifier le contenu , avec sans l'accord du ministre en charge ? Est ce que le Parlement a le droit de s'exprimer? Une fois avoir rèpondu aux questions, les experts des affaires européennes que l'on nomment les parachutés, car ils ne sont que pour reprèsenter les interets d'un pays, quelques jours par an,( et non comme les lobbistes toutes l'année qui eux savent au moins de quoi ils parlent...) dènonce que le système est opaque voir non dèmocratique. Pensez vous que M.Dèsir serait apte à discuter avec les amèricains? Il faut arreter de raconter que la Commission cherche à nuire. Si elle promet des rèsultats positifs meme pour la France, c'est qu'elle est certaine sauf l'arrivée d'un problème imprèvu comme la crise des subprimes , veritable scandalebasé sur le pari contre leur propres familles amèricaines à pouvoir rembourser leur emprunt!
    En clair les entreprises veulent cet accord. Une chance que cela fera baisser la valeur de l'Euro, augmenter des 2 cotés les salaires pour relancer l'èconomie, voir contrer la Chine.

    Il faut donc voir La Commission comme un grand ministère, mais c'est pas elle qui dècide , mais bien le Conseil c'est dire le gouvernement européen et le Parlement européen qui est le reprèsentant du peuple.
    La commission européenne n'a rien à voir avec des amateurs, et il y a des français qui y travaillent et leur mission c'est de nègliger aucun des pays de l'Union...
    A la diffèrence de nos èlus, elle n'en tire aucune gloire sinon que des reproches, l'ingratitude ètant une constance pour ceux qui espèrent l'Union providentielle. On ne refait pas les gaulois. C'est bien un sort de Dieu pour compenser la beauté de la France

  • Monique33
    Monique33     

    Nous sommes habitués à nous faire avoir! Une fois de plus, qu'est-ce que ça peut faire?

  • fred bourdeaux
    fred bourdeaux     

    les 2 premières lignes de l'article résument à elles-seules l'esprit dans lequel on "joue" au démocrate en peau de lapin à bruxelles : un des enjeux majeurs de l'élection est absent des débats; on demande donc aux électeurs de se conduire en bovidés: "vote bien mon gros père, je t'expliquerai après à qui et à quoi tu as dit oui"

  • Dark Jador
    Dark Jador     

    tiens donc c'est comme ça que l'on parle "d'union européenne" ??? en cachant les choses, des secrets de polichinelles ??? et bien la réponse est simple le 25 mai, je voterai CONTRE L'EUROPE !!!

  • Nelson
    Nelson     

    On se doute bien que ça va bénéficier à certains, mais certainement pas aux peuples !

Votre réponse
Postez un commentaire