En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une usine de Foxconn, un autre sous-traitant d'Apple, en 2010.
 

Dejian Zeng, étudiant de la New York University, a passé six semaines incognito dans une usine chinoise du taïwanais Pegatron, l'un des sous-traitants d'Apple assemblant les iPhone. Il raconte son séjour.

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Si demain on payé les même salaires à tout le monde avec des protections sociales identique, je crois qu'il y aurait pas beaucoup de personne qui aurait les moyens financiers pour se payé le moindre smartphone à la mode et de dernier cri!

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Moi je vous dit que pour l'avenir sa promet pour les générations avenir, ils seraient prêt à se faire greffet un new-smartphone à la dernière mode sur la qu.... (en restant poli) pour soit même In!

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Vous rendez vous compte à quel prix vous payé vos smartphone, et à côté le coût réel pour le fabriqué? Vous êtes des bourrins de premier, car vous êtes prêt à vous sacrifier financièrement pour l'avoir, alors que ce n'est qu'un simple objet qui en réalité ne vaut pas grand chose! Puisque la plus part du temps qu'en il tombe en panne, il fini en décharge, car il est plus simple de vous en revendre un autre que de le réparé.

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Quelle prix êtes vous prêt à mettre pour avoir le dernier objet à la mode, qui a été fabriqué avec la sueur de milliers d'ouvriers et ouvrières qui eux ont suées et trimmés des heures durant (plus de 14 heures par jours) pour le fabriqué et cela pour un salaire de misère et qu'eux même ne pourraient pas s'offrir même durant toute une vie de travail?

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Un ouvrier chinois on lui donne un salaire et puis il se démerde tout seul. Si il tombe malade, le patron s'en fout complètement, il y en a 10.000 qui attendent derrière, sa lui coût rien. Par contre une machine qui tombe en panne, là sa lui coûte du frics et même beaucoup d'argent à sortir pour réparer la machine. C'est pour çà que l'exploitation de l'homme sur l'homme ne finira jamais!

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Ce n'est pas pour rien que de tels produits sont fabriqués en Chine où dans des pays comme celui-là en Corée du Sud par exemple. Un être humain coûte moins cher à remplacer qu'une machine dans un pays comme la Chine, que en France et au USA.

Votre réponse
Postez un commentaire