En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Italian Prime minister Matteo Renzi speaks to his supporters during the demonstration "Basta un SI" in favour of the Constitutional reform Referendum 2016, at Fuksas&squot;s Cloud Convention Center, in central Rome, on November 26, 2016. 
ANDREAS SOLARO / AFP
 

Les observateurs auront les yeux braqués vers le référendum italien dimanche. En cas de victoire du "non", des doutes sur la soutenabilité de sa dette et de son système bancaire pourraient apparaître.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire