En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Hollande a finalement renoncé à se représenter.
 

Le chef de l’État, qui a renoncé à briguer un second mandat, laissera derrière lui un bilan économique mitigé, pour ne pas dire moyen.

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    BFM, vous pourriez préciser ce qui suit! merci
    1- Le chômage
    C’est sans dans ce domaine que l’imposture de Hollande est la plus grande, lui qui disait pouvoir inverser la « fameuse courbe » d’un claquement de doigts. Entre mai 2012 et octobre 2016, le nombre de chômeurs en catégorie A a progressé de 19% pour se situer à 566 000chômeurs de plus. Quant au nombre total de personnes inscrites à Pôle Emploi il a progressé de 25% pour s’établir à 6,54 millions de chômeurs et ceci en dépit de toutes les manœuvres du gouvernement pour faire diminuer artificiellement ce chiffre comme les mises en formation de 500 000 chômeurs ainsi que les radiations, par exemple, les radiations des catégories A,B et C ont progressé en 54 mois de 20% (de 33600 à 40400).
    2- La dette
    Avant que Hollande n’arrive au pouvoir, la dette était au 31 décembre 2011 de 1755 Mds d’euros et représentait 85% du PIB. Aujourd’hui elle s’élève à plus de 2000Mds d’euros et représente 98,4% du PIB ! Si cette dette s’accroit de la sorte c’est bien évidemment à une augmentation des dépense mais aussi à , par exemple, 11 MDS de cadeaux faits par le président pour calmer le mécontentement et qui pèseront sur les comptes jusqu’en 2018 !
    3- La fiscalité
    Le matraquage fiscal peut se résumer en un exemple, il y en a bien d’autres évidemment mais trop nombreux pour figurer dans ce commentaire. Les prélèvements obligatoires pesant sur les foyers français sont passés de 504,64 Mds d’euros en 2012 à 555,12 en 2015soit une hausse de 10,1 % en 4 ans !
    Enfin, les 2indicateurs pertinents permettant de caractériser la gestion de notre gouvernement socialiste est d’une part la somme des dépenses sociales qui s’élève aujourd’hui à 700Mds d’euros, càd au 1/3 du PIB et d’autres part les 11 minimas sociaux que nous avons en France (record du monde toutes catégories) !

  • Fred94000
    Fred94000     

    bon débarras, et qu'il disparaisse à jamais.

    Cet incompétent arrivé au pouvoir par un concours de circonstance n a su se faire respecter ni par son équipe ni par ses électeurs qui on vite cerner son incompéténce ( affaire Léonarda, affaire Cahuzac, Hamon-De Montbourg et leurs manques de respect ..., Julie Gayet et ses croissants )

  • Fred94000
    Fred94000     

    bon débarras , on ne pourra jamais avoir pire que ce dernier.
    Il a saccage la France

  • jimay62
    jimay62     

    un président ? ........................................................................................................................................................................................ Combien il va nous nous coûter encore celui la ?

  • Proserpine
    Proserpine     

    Président exceptionnel, qui a mis à genoux la finance, chef de guerre redoutable au Mali où il a porté seul le fer sur 5 nations, quand l'Europe entière se déballonnait, commentateur magnanime de ses propres exploits, bouclier intrépide contre le chômage de masse qui a dû reculer devant les vacataires de l'emploi aidé, et généreux donateur de l'héritage à son fils spirituel pour assurer la continuité de l'oeuvre de redressement massif entreprise . Que du bonheur !

Votre réponse
Postez un commentaire