En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM Business, explique le fort taux de chômage en France
 

Les chiffres de l'emploi seront publiés ce mardi 26 février. Celui-ci devrait repartir nettement à la hausse. La France n'arrive pas à lutter contre le chômage de masse. Voici pourquoi.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • T2MK
    T2MK     

    Si les sociétés voulaient vraiment embaucher, elles proposeraient aux compétences de se mettre en auto-entrepreneur par exemple ... (une petite solution pour échapper au droit du travail ?)

  • cat de trot
    cat de trot     

    les socialistes étouffent les français de taxes et d'impôts...résultat : ils ne consomment plus...les entrepreneurs, les investisseurs, les étudiants quittent le pays. Beau résultat !

  • castorjunior
    castorjunior     

    >La 1ère est le code du travail
    je ne vois pas ou cela est handicapant , les societes multiplient les CDD
    .
    > La 2ème explication est le coût du travail
    les taxes diverses , si deja les gens arretaient de voler la secu ce serais deja bien

    > La 3ème raison est l’inadéquation de l’offre et de la demande de travail, la dévalorisation des filières professionnels.

    la faute a qui ? qui as fais fermer des lycees professionnels et imposer la mise en avant de certaines filieres


    > Le système d’indemnisation est ensuite mal dimensionné, parfois trop généreux, parfois trop lâche.

    qui as mis en place , ce calcul ? et qui ne surtout ne reviens pas dessus ?

    > Enfin, 5ème raison, l’affaiblissement de notre industrie dont la compétitivité s’est effondrée.

    avec le points numero 2 et 3 ca risque pas de s ameliorer



    dans un premier temps un prelevement a la source des impots
    d arreter la fuite des depenses dans la secu , la caf , les associations ou du moins en reduire le nombre

    de valoriser les societes et emplois francais avec les economies faites ci dessus

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    rendre l'entreprenariat et le travail beaucoup plus intéressants que l'assistanat,
    C'est ce qu'y disait , le président de la France qui se lève tôt !
    Pb: c'est pas ce qu'il a fait. Et je suis pas vraiment convaincu que Flamby et ses copains soient préparés à le faire.
    Alors y reste qui ?
    Coluche revient ! Au secours !

  • Vincent Haubourg
    Vincent Haubourg     

    l'immobilier est en bulle depuis 10 ans et les salaires devraient suivre, donc c'est aux entreprises de financer les rentiers et spéculateurs de l'immobilier ?
    Non effectivement le reste à vivre est ce qui compte :
    - Permettre des niveau de charge plus raisonnable ( 12 à 22% en suisse on s'étonne que leurs salaires soient doubles des notres ) et permettre ainsi à tous d'acheter local.
    - Finir de saper l'immobilier qui immobilise justement les ressources du pays en enrichissant le propriétaires sans travail au détriment des entreprises et des salariés.
    - Réduire massivement, non pas les dépenses de l'état, mais les mauvaises dépenses de l'état, batiments inutiles, fonction surnuméraires, corps administratifs obstructifs, pléthores d'échelons, régionnalisation des petits chefs, mauvaises utilisation de l'aide sociale ( à conditionner au revenu ET au patrimoine ).
    - Alléger le travail et le risque, charges, dividendes, permettre à tous de se lancer pour devenir "riches", rendre l'entreprenariat et le travail beaucoup plus intéressants que l'assistanat, au moins d'un facteur 3 pour bien faire.

  • UPR2012
    UPR2012     

    J'ai rarement lu une analyse aussi étroite d'esprit.
    Vous occultez totalement, mon cher monsieur, l'Union Européenne et ses traités scélérats passés contre l'avis du référendum de 2005.
    Vous ne connaissez donc pas l'article 63 du TFUE ? (Traité sur le Fonctionnement de l'UE)

    Article 63 (ex-article 56 TCE)
    1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

    Et après on se demande pourquoi on délocalise en toute impunité ? Pourquoi Depardieu se casse en Russie avec des valises pleines de billets ? (et pas que lui ! Ils sont des centaines)

    La réalité c'est qu'il n'y a plus aucun contrôle aux frontières en UE alors que les autres puissances contre lesquelles on est censé se protéger en s'unissant, comme la Chine, les USA l'Inde etc .. font du protectionnisme ! On s'est défroqué mais pas eux !
    (S'unir pour être plus fort d'ailleurs ca marche dans les histoires pour enfants, dans la réalité les intérêts des nations sont trop divergents, c'est tout le contraire qui se passe, ca bloque de partout).

    Lisez les traités, formez-vous, informez-vous !

  • Aramis
    Aramis     

    C'est surtout les entreprise qui sont allées chercher le pactole en faisant fabriquer à l'étranger pour revendre en France le même prix que si c'était produit dans notre pays. Elle ont fait beaucoup de bénéfices et appauvrit le pays . je ne crois aux arguments de Lechypre. ce n'est pas en, baissant les salaires qu'on arrivera à quelque chose ,on diminuera encore plus le pouvoir d'achat , on ne pourra plus payer les loyers exorbitants et le coût de la vie . Si on baisse les salaires il faut que tout baisse aussi sinon c'est la catastrophe.

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Dévaluer l'Euro, c'est comme prendre de l'aspirine pour un mal de dents, ça soulage, mais ça règle rien !
    Fô aller chez le dentiste,amaigrir les états obèses comme la France ou corrompus comme l'Italie et la Grêce.
    Fô que l'Europe apprenne à jouer en équipe face à la Chine ou les USA, et pas chacun pour soi, L'Irlande veut profiter, l'Allemagne veut plus payer et la France veut pas maigrir.
    Je parle pas des Anglais qui veulent changer les règles pour gagner à tous les coups.

    C'est pas gagné !

  • Frederic Engel
    Frederic Engel     

    il y a une autre raison mais ça bien sur personne ne veut le dire...
    l'€..nous avons une monnaie trop forte pour notre économie...
    pour relancer la compétitivité de nos entreprises dévaluons l'€....Ou sortons de la Z€
    c'est pas le tout de mettre ça sur le dos des ouvriers Français..!!

Votre réponse
Postez un commentaire