En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Etats-Unis et l'Europe ont pris des chemins économiques diamétralement opposés, et l'histoire semble donner raison aux premiers...
 

Gaz de schiste, politique monétaire accommodante, investissement dans la recherche et l'innovation, etc: les choix économiques des Etats-Unis les rendent plus performant que l'Europe, pour longtemps.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gbbb
    gbbb     

    Rien à voir avec la création monétaire de la FED. Au contraire, celle-ci créée une bulle très dangereuse pour l'avenir du pays...
    Tout à voir avec une économie qui malgré son évolution reste plus libre et plus dynamique que les économies de la vieille Europe écrasées par la régulation frénétique. Si on prend la France, les entreprises n'investissent quasiment plus non pas par manque de liquidités dans le marché, mais parce qu'il ne leur reste plus assez de leurs bénéfices après le passage du rouleau compresseur Fisc et des taxes sur le travail.

    Soyons positifs: certains pays ont réussi par le passé à se relever très vite de cette situation. Problème : il faut le courage politique pour dézinguer l'Etat providence.

  • korben
    korben     

    AU moins on connait maintenant la position de LECHYPRE vis à vis du gaz de schiste en FRANCE ;;;;

  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    A propos d'hydrocarbures, rappelons que l'on en est là pour les liquides :

    http://iiscn.files.wordpress.com/2013/03/laherrere_all_liquids_production_1900-2200.jpg (pétrole de schiste inclus)
    C'est à dire dans un monstrueux choc pétrolier qui hélas ne fait que commencer.
    Dernières synthèses mondiales de Laherrère (ASPO France) gaz et liquides :
    http://oleocenebackup.forumactif.com/t382-articles-de-jean-laherrere-fevrier-2013-previsions-1900-2100-et-productions-iocs-et-previsions
    Le gaz de schiste en France n'est donc vraiment pas le coeur du sujet, rappelons aussi que ces gazs dits "non conventionnels" sont avant tout du gaz tout à fait normal (méthane), sauf qu'il est beaucoup plus cher à extraire (en $ et énergie), sans même en venir aux externalités.
    Et très important de considérer les aspects plus ou moins bulle financière de cette affaire aux US, voir par exemple article récent de Robert Ayres dans Forbes

Votre réponse
Postez un commentaire