En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il faut encourager la mobilité entre pays européens

Mis à jour le
La mobilité des salariés est insuffisante
 

Inciter les européens à aller chercher fortune ailleurs devient un outil de lutte contre les crises sociales en Europe. Mais le phénomène reste trop isolé.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pb de langue, essentiellement. Et d'absence d'information ensuite. Et pour finir une certaine frilosité pour des gens à qui on a toujours dit que papa état français serait toujours là pour s'occuper de tous leurs problèmes, que la France c'est "mieux" (bien obligé pour justifier un système confiscatoire) et que par conséquent ailleurs c'est "pire".

  • Gael Pesnel
    Gael Pesnel     

    Deja que les Français a du mal a trouver un travail stable. Sa devient du grand n importe quoi la.

  • Carambar
    Carambar     

    ____ un Sri Lankais vivant au Sri Lanka touchait les alloc familiales pour sa famille vivant au Sri Lanka.... il avait une maison qu'il sous louait en France à des travailleurs immigrés...._____ l'Europe c'est la fin du travailleur Français !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • bonchar
    bonchar     

    faites venir davatange de roms..nourris loges transportes soignés etc gratuitement
    orion a raison..

  • Italiano in Germania
    Italiano in Germania     

    Tant qu'à devoir quitter sa patrie autant quitter l'Europe et aller chercher fortune dans un pays d’accueil comme le Canada, l’Australie ou les États Unis.
    Je pense que l'Europe des nations exige une autre solution et qu'il faut changer les accords de façon à inciter les multinationales à mieux repartir le travail dans les pays de l'Union.
    Il faut encourager la mobilité du travail entre pays européens !

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    C'est dans la série "Vous voulez plus d'Europe" ou "Vous n'en avez pas eu assez"

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    finalement, ce serait plus simple et plus honnête de faire qu'un seul pays !

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Un constat simple: quand on quitte son pays,en Eurpe pour una autre pays européen, soit on fait déjà partie de ceux qui sont des "gagnants" et on y trouve en général des avantages, soit on est un "réfugié" économique et on subit un délassement supplémentaire.
    Ne pas confondre avec le "rêve Américain", qui est le plus souvent un mythe. Le "rêve européen" n'existe pas: les différentes sociétés sont beaucoup trop cloisonnées: il n'y a que peu de chances de beaucoup mieux s'en sortir ailleurs.
    Que les jeunes bougent, très bien, mais ce n'est qu'une minorité et cette mobilité là ne peut résoudre à elle seule tous les blocages de l'Europe des égoïsmes et du libéralisme pour le profit. L'Europe a libéré l'argent et laissé toutes les contraintes sur les gens, c'est hallucinant.

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Le "nomadisme" salarial pour échapper aux rigidités nationales et préserver la rente des vaches sacrées ? On avait déjà la précarité quasi généralisée, maintenant c'est parti pour les emplois saisonniers permanents: on se fait 2 ans en Allemagne, puis la Lituanie, suivie de la Pologne, puis retour en Espagne car la conjoncture s'y améliore.
    Les crétins qui imaginent cette solution oublient 2 points essentiels:
    l'Europe ce n'est pas les US: le problème des langues se pose. Évidemment si on est fonctionnaire Européen ou PDG, ça peut se faire, mais pour des emplois communs, pas si simple.
    Les systèmes sociaux sont trop différents: il faut avoir vécu la galère des frontaliers pour obtenir leur retraite, ne pas payer trop d'impôts ou gérer les problèmes d'assurance santé pour s'en rendre compte. Évidemment , si on est fonctionnaire européen ou cadre supérieur avec des contrats sur mesure ça se passe bien.
    Je trouve puant de reporter sur les individus - désarmés - tous les problèmes non résolus par une Europe des égoïsmes nationaux qui n'est libérale que pour les petits, mais préserve soigneusement le privilèges des castes nationales ET de l'argent international qui se régale.

  • pseudoma
    pseudoma     

    si on ne profite pas de sa famille de son vivant, ce ne sera pas à notre mort !

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire