En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Opinions contrastées en cette rentrée
 

Selon le dernier "social Ecorama" publié par BFMBusiness, les chefs d'entreprises restent plus préoccupés par la conjoncture que les ménages qui semblent croire à la légère reprise.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Incroyable et merveilleux
    Incroyable et merveilleux     

    Je ne suis pas patron un simple retraite ,mon pouvoir d achat diminue et subvient aux factures de mes enfants qui n'y arrivent plus avec un smic . Les loyers n augmentent plus ,l essence non plus,la viande et le poisson n ont jamais été aussi bas,c est simple à y bien regarder je vois des queues immenses devant les concessionnaires automobiles pour acheter français bien sur les peits commerces se multiplient bref c est extraordinaire jamais la France n'a connu une croissance! .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les patrons qui ont un minimum de culture économique (tout comme le journaliste de BFM qui a traité l'info en son temps) savent que le regain de croissance n'est dû qu'à un événement conjoncturel, à savoir le renouvellement des stocks. Ce renouvellement des stock est sans incidence sur la reprise, qui dépend d'autres conditions, non réunies. Les ménages, par contre, croient en ce qu'ils lisent dans les médias. Quand la rubrique société parle à tout va de reprise de la croissance, contredisant la rubrique autrement plus experte en la matière (mais autrement moins lue) qu'est la rubrique économie, elle maintien une fausse croyance de l'amélioration de la situation.

Votre réponse
Postez un commentaire