En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Les Bretons auront-ils raison de l'écotaxe ? La colère monte mais les motifs avancés sont-ils les bons? N'est-on pas une nouvelle fois en train de décaler le débat ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • pat352
    pat352     

    Les écolos ont torpillé les canaux fluviaux, le syndicats eux ont torpillé le ferroutage.
    L’Allemagne en pointe écologiquement émets deux fois plus de CO2 et pendant que tout ce beau monde sabotait la vraie écologie les camions gagnaient tout seul 50% de propreté en plus. C'est facilement vérifiable, c'est chez votre collègue:
    .
    http://www.bfmtv.com/economie/lecotaxe-vrai-635142.html

  • GreenSupplyChain
    GreenSupplyChain     

    L’écotaxe est une nécessité. Depuis trop longtemps les gouvernements ont subventionné le transport routier de marchandises pour faire plaisir aux constructeurs automobiles français. Le transport routier de fret est responsable de nombreux problèmes tels que la pollution locale (qui entraîne de nombreux cancers), les émissions de CO2, la congestion de trafic, le bruit... Problèmes que devront payer l'Etat et les citoyens. Or dans le prix d'une prestation de transport ces coûts externes sont inexistants. Pollueurs - Payeurs au lieu de Victimes - Payeurs.
    De plus, cette taxe permettra de favoriser les modes de transports plus propres tels que le fluvial ou le rail. Les solutions alternatives existent déjà et sont fiables. Par exemple, pour ce qui est du transport fluvial, cela coûte souvent moins cher d'utiliser la barge + camions pour les derniers km plutôt que le tout routier.
    40% d'économie entre Le Havre et la région parisienne, 2 fois moins de CO2 en moyenne et seulement 36 heures. Mais peu encore sont ceux prêts à changer leurs anciennes habitudes. On a toujours fait du camion alors pourquoi changer?

Votre réponse
Postez un commentaire