En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La cour, la SNCF et la société du spectacle

Mis à jour le

Quand la cour des comptes veut faire le « buzz » sur le dos de la SNCF, elle envoie le signal qu’elle non plus, ne comprend pas grand-chose à la vie des entreprises

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ben... oui et non... Si "ça marche" si bien, comme vous dites, c'est qu'il y a un echo profond dans l'opinion. Depuis Descartes, on sait qu'il y a rarement de conséquences sans causes.. Un echo d'injustice dans l'opinion, d'avantages indus, de "et merde, encore en grève et en plus ils se foutent de nous qui avons besoin d'eux pour travailler.. leurs primes sont payées par les subventions prises sur nos impôts"... etc. etc. ____________________________________________________________________________________ C'est un os jeté aux chiens. OK. La presse-audimat : vous ! OK (enfin, un bémol s'impose. ne pas confondre BFM-radio qui s'essaye à l'intelligence et les autres bfm (oueb et tv qui ne font que du pousse-dépêche) . . . . Il manque la même chose chez edf, OK, la même chose pour les hauts-bras-cassés, les rats de couloir de ministères (qui se pompent quand même 20.000.000€ de primes de Noël : ça en fait, ça des impôts laborieusement mis de coté pour graisser ce beau monde), les retraites chapeaux, les impérities qui conduisent aux placards bancaires au lieu de conduire chez popaul l'emploi... Oui. Certes. .il manque plein de choses. . . . . . . . . . . . Mais le mieux, si on ne veut pas de critique, ne serait-il pas de ne pas y prêter le flanc ? . . . . . . Il y a un long, très long chemin avant de dynamiter toutes ces rentes de situations, publiques ou privées. . . . . . . . Mais " si long soit-il, le plus long des chemins commence toujours par un premier pas... "

Votre réponse
Postez un commentaire