En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

La TVA restauration est la pièce qui manquait, le puzzle est complet, et qu’on le mette dans tous les sens, ce puzzle fiscal tel qu’il se dessine est trait pour trait celui de… Nicolas Sarkozy.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • UNDERMYTHUMB
    UNDERMYTHUMB     

    FH notre président ne se démarque pas de NS notre ancien président sauf sur 2 thématiques , la forme , place au dialogue versus le Président ne sait pas tout, le fond , introduire de la justice dans les décisions versus paquet fiscal.
    Pour le reste malheureusement nos politiques ne font pas preuve d'originalité , sauf à bien suivre en terme de réalisation le discours d'ouverture de la conférence environnementale car lier l'économie et l'écologie me semble une voie prometteuse.

  • hommedeBoutx
    hommedeBoutx     

    comme ça leurs services coûteraient encore plus cher ! et le patron devrait limiter ses bénéfices.
    Dommage que la sensure aient évité de diffuser cela
    Monsieur le président de la République,

    Le calendrier du chômage "normal", celui lié à la réforme des retraites, a été figé jusqu'en 2017 par Sarkozy. C'est 25 000 candidats à la retraite refoulés tous les mois, encore 125 000 à fin 2012, 300 000 fin 2013, autant en 2014,...
    Les plans sociaux vont vous paraître ridicules à côté de ce tsunami de chômeurs et même vos emplois d'avenir, qui auront du mal à trouver preneur, du simple fait qu'il n'y a plus de "sénior" de plus de 58 ans en activité à accoupler avec des jeunes, n'y pourront rien !

    Sarkozy avait d'ailleurs anticipé la bêtise du gouvernement actuel en faisant mine d'instaurer la TVA sociale antidélocalisation, c'est à dire anti-bénéfices pour les délocalisateurs et autres adeptes du Fouquet's et de la nationalité Belge, et qu'il n'a fait que défendre pendant tout son mandat, et même après, avec tous ces pièges qu'il a semé sur votre route, et causeront votre perte en 2017, et donc son retour.
    Dommage pour la France !!!

    Je vous prie d'agréer, Monsieur le président ...

  • hommedeBoutx
    hommedeBoutx     

    comme ça leurs services coûteraient encore plus cher ! et le patron devrait limiter ses bénéfices.
    Dommage que la sensure aient évité de diffuser cela
    Monsieur le président de la République,

    Le calendrier du chômage "normal", celui lié à la réforme des retraites, a été figé jusqu'en 2017 par Sarkozy. C'est 25 000 candidats à la retraite refoulés tous les mois, encore 125 000 à fin 2012, 300 000 fin 2013, autant en 2014,...
    Les plans sociaux vont vous paraître ridicules à côté de ce tsunami de chômeurs et même vos emplois d'avenir, qui auront du mal à trouver preneur, du simple fait qu'il n'y a plus de "sénior" de plus de 58 ans en activité à accoupler avec des jeunes, n'y pourront rien !

    Sarkozy avait d'ailleurs anticipé la bêtise du gouvernement actuel en faisant mine d'instaurer la TVA sociale antidélocalisation, c'est à dire anti-bénéfices pour les délocalisateurs et autres adeptes du Fouquet's et de la nationalité Belge, et qu'il n'a fait que défendre pendant tout son mandat, et même après, avec tous ces pièges qu'il a semé sur votre route, et causeront votre perte en 2017, et donc son retour.
    Dommage pour la France !!!

    Je vous prie d'agréer, Monsieur le président ...

  • hommedeBoutx
    hommedeBoutx     

    A moins que Sarkozy ait déjà tout prévu :
    Monsieur le président de la République,

    Le calendrier du chômage "normal", celui lié à la réforme des retraites, a été figé jusqu'en 2017 par Sarkozy. C'est 25 000 candidats à la retraite refoulés tous les mois, encore 125 000 à fin 2012, 300 000 fin 2013, autant en 2014,...
    Les plans sociaux vont vous paraître ridicules à côté de ce tsunami de chômeurs et même vos emplois d'avenir, qui auront du mal à trouver preneur, du simple fait qu'il n'y a plus de "sénior" de plus de 58 ans en activité à accoupler avec des jeunes, n'y pourront rien !

    Sarkozy avait d'ailleurs anticipé la bêtise du gouvernement actuel en faisant mine d'instaurer la TVA sociale antidélocalisation, c'est à dire anti-bénéfices pour les délocalisateurs et autres adeptes du Fouquet's et de la nationalité Belge, et qu'il n'a fait que défendre pendant tout son mandat, et même après, avec tous ces pièges qu'il a semé sur votre route, et causeront votre perte en 2017, et donc son retour.
    Dommage pour la France !!!

    Je vous prie d'agréer, Monsieur le président ...

  • gebo
    gebo     

    les charges sociales devraient être imputées aux non productifs : journalistes, médecins, sportifs, artistes et autres parlementaires etc. qui ne participent pas au PIB. Cela permettrai de baisser le cout du travail des productifs.Ceci serait un changement notable dans un pays ou un patron part en retraite avec 3,9 millions d'euros

Votre réponse
Postez un commentaire