En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Alors qu'il réfléchit au grand Paris, le gouvernement doit rapidement défoncer les prix de l'immobilier. A coup de solutions radicales

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    N'oublions pas non plus que, dès que l'entreprise est importante et attire des "anciens élèves de ceci ou celà", les privilégiés des hautes sphères de décision ne veulent pas se délocaliser ! au delà du périph', c'est l'inconnu... C'est beaucoup plus confortable de rester près de leurs copains politiques, pour réseauter en ville !... Si les sièges sociaux "s'exilaient" en Lozère (j'aime bien la Lozère ;) je vous fiche mon billet que les tensions de l'immobilier s'apaiseraient.. Seulement voilà ! On peste contre l'immobilisme des Français... mais on refuse de s'éloigner du centre ville... Conséquence, des milliers de lampistes se cognent les transports à bout de souffle tous les jours et subissent à longueur d'année les humeurs d'une poignée de grincheux syndicalisés car EUX peuvent bien -doivent bien- passer le périph'... Pas grave.... ce soir, il y a dîner en ville chez les Duchmoll et il y aura, il paraît, Truc et Machin....

  • Vincent Haubourg
    Vincent Haubourg     

    vous avez oublié une étape

    - supprimer le cumul des mandats, ainsi les députés ne seront plus maire et enfin beaucoup de problémes pourront trouver des solutions.

  • Jean Salson
    Jean Salson     

    Bonjour Stéphane,
    J'ai déjà mentionné l'an passé que la configuration podcasts de l'application sur Iphone n'était plus à jour depuis de nombreux mois, mais rien n'y fait, raison pour laquelle je me permets de vous écrire directement puisque vous êtes le seul, avec vos émissions matinales que j'apprécie beaucoup("Good Morning Business") que je peux continuer d'écouter en différé. En revanche, il est impossible d'accéder en podscats aux émissions ni d'Hedwige Chevrillon qui n'est plus en charge depuis l'été dernier du 12-15 ni à celles de Fabrice Lundy qui n'anime plus le Grand journal mais les "Décodeurs de l'Info". Je pourrais faire les mêmes observations pour les chroniques ou les autres Emissions diffusées par Podcasts. Il est inutile de faire de la pub sur vos ondes, à longueur de journée, pour vanter les moyens modernes de capter vos émissions, s'il n'est possible, pour certains de vos confrères, de n''écouter que des émissions depuis très longtemps périmées !
    Appréciant beaucoup vos interviews extrêmement vivants et passionnés, je suis sûr que vous aurez à coeur de donner satisfaction à un fidèle auditeur qui n'a pas toujours la possibilité d'écouter BFM en direct et apprécierait de pouvoir prendre connaissance en différé du contenu de certaines des émissions de vos confrères. Je vous en remercie à l'avance. Restez comme vous êtes. Vous êtes trop passionnant ! Jean SALSON

Votre réponse
Postez un commentaire