En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Oui, inverser la courbe du chômage c’est possible

Mis à jour le

Suite à vos nombreux tweets demandant des précisions sur les mesures à prendre pour faire baisser rapidement le chômage, voici quelques idées. On est bien d’accord : il ne s’agit pas des éternelles tartes à la crème sur la formation, l’éducation, la recherche et développement, des pistes à suivre absolument mais qui ne donneront pas de résultats avant 5 à 10 ans. Dernier point : tout ça ne sort pas de ma petite tête, mais des dizaines de rapports faits depuis 20 ans, qui croulent sous la poussière sur les étagères des ministères.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Burgou23
    Burgou23     

    Pourquoi une taxe verte ? c'est à dire ? Aujourd'hui, grâce à l'écologie, on a pu créer de nouvelles taxes en les faisant plus où moins accepter. Demain ce sera la taxe grise, puis mauve!!!! Il y a une raison, pour moi principale, et dont je n'entends pas beaucoup parler parce qu'elle est sans doute très négative : la mécanisation, robotisation des entreprises pour rentabilité à fait disparaitre de nombreux emplois; du coup, de plus en plus de ménage sont dans le besoin et la population mondiale augmente. Il n'y a tout simplement plus assez de travail à fournir dans notre modèle de société; et même en le changeant, je me pose des questions.

  • jeff1965
    jeff1965     

    les patrons sont responsables de ce merdier et marre de donner à ces gens là qui donnent 40 milliards aux actionnaires et ne réinvestissent pas (baisse des investissements) et demandent 20 milliards de compétitivité payés par nous et ensuite ces mêmes patrons veulent baisser nos salaires et çà ces du vol voire criminel mais sans doute êtes vous un riche?

  • jeff1965
    jeff1965     

    oui et non! sans salarié pas d'entreprise non plus

  • normand14
    normand14     

    La plus grande flexibilité du marché du travail : ça veut dire quoi ?
    Une plus grande précarité ? Suivre le modèle Allemand et ses travailleurs pauvres ?
    Merci bien, mais cette perspective ne me plaît pas.
    Changer les règles de l'OMC peut être pour ne plus être en concurrence avec des plus malheureux que soi ... ça serait déjà un progrès.

  • snooky
    snooky     

    Il faut se réveiller jeff1965 !
    Heureusement que tout est fait pour les patrons, sans eux, pas de boulot ... non ?

  • snooky
    snooky     

    Il faut se réveiller jeff1965 !
    Heureusement que tout est fait pour les patrons, sans eux, pas de boulot ... non ?

  • jeff1965
    jeff1965     

    et moi aucune aide de quiconque pourquoi personne ne m'aide je touche 1450 euros suis-je riche?650 euros de loyer et demain mon patron paiera t-il mon loyer? moi aussi je veux un choc de compétitivité pour juste vivre... et qui va payer pour la mort de ma fille pour un coût de 200 euros jugé trop élevé par l'europe pour les transporteurs? ....méprisable

  • jeff1965
    jeff1965     

    tout est fait pour les patrons comme d'habitude et si demain nous stoppons tous en même temps le travail pensez vous que nos patrons iront faire notre job pour 1000 euros? 1500? ce que vous pronez Mr Lechypre s'appelle la précarisation de l'emploi comme vous appelez çà un choc de compétitivité pour les entreprises :c'est pas ma vision de la france où je suis né et grandi et où je travaille : un jour on aura par ces idées un nouveau 1789....le peuple est à bout et le pire pour un pays serait une révolution...... toujours les mêmes en fait que vous pointez du doigt les pauvres et les travailleurs en dessous de 2000 euros

  • Jerome de Paris
    Jerome de Paris     

    Bonjour,

    Sans être économiste, j'aimerais vous proposer une idée simple qui mérite sans doute d'être améliorée :

    Ne serait-il pas intéressant d’imaginer un plan quadri-annuel qui permettrait aux créateurs d’entreprise, aux T.P.E. et P.M.E. d’embaucher des chercheurs d’emploi toutes catégories confondues inscrits à Pôle-emploi, en lissant le paiement des cotisations patronales sur 4 ou 5 ans, en ne payant que 25 % la première année, 50 % la seconde, 75 la troisième et enfin 100 % la quatrième ?

    Ce qui permettrait non seulement à ces entreprises de consolider leurs effectifs et donc d’améliorer leur performance et développer leur chiffre d’affaire, et, donnerait du travail aux millions de personnes qui souffrent de précarité et de désespérance.

    L’Etat ne serait en rien perdant. Car sans cette mesure, il n’y aurait pas plus d’emplois créés qu’aujourd’hui et il ferait d’énorme économie sur les indemnités chômage qui pourraient être conservées par l’URSSAF. Un chômeur coûte beaucoup plus cher à la collectivité qu’un « travailleur aidé ».

    En faisant un calcul très simplifié vers le bas, on peut partir du principe qu’une personne au chômage touche un minimum de 500 euros d’indemnité par mois. Multiplié par le nombre de chômeurs à savoir 3 millions en moyenne, cela représente plus 1, 5 milliards d’euros qui pourrait rester dans les caisses de l’Etat et compenserait ainsi, le « manque » de cotisations patronales des premières années du plan.

    Ce serait du gagnant-gagnant pour tout le monde : les personnes sans emploi, les entreprises, l’Etat et tous les français. Il suffit de vouloir pour pouvoir…

    En vous remerciant de votre attention !

  • patricia lohay
    patricia lohay     

    Charles, l'impôt est progressif, donc les 50 dont tu parles ne seront autant taxés que s'il y en a bien d'autres (de 50) avant ! On va tantôt dire que celui qui gagne beaucoup est plus mal loti que celui qui gagne peu ! S'il a acheté pour 19,64 hors taxes il ne paiera jamais 19,6 de taxes à moins d'imaginer que le produit n'ait coûté que 0,04 en matière première et main d’œuvre....

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire