En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

les réactions individuelles des patrons (j'en ai croisé une dizaine depuis hier soir) vont toutes dans le même sens: un immense soupir de soulagement. Le pari c'est de le transformer en impulsion

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • vivacomba
    vivacomba     

    j'ai bouclé mon budget 2013 et l'augmentation des taxes est très largement supérieure aux éventuelles créances pour crédit d'impôt. Lequel m'apparaît de + en + comme un sacré bobard érigé en contre-feu. C'est chic de la part de l'Etat de renforcer le choc défiance D: !

  • vivacomba
    vivacomba     

    Evidemment que le crédit d'impôt va dans le bon sens, dans le très bon sens même ! Pour que cela marche c'est à dire que les entreprises embauchent il faut créer un choc de confiance chez les entrepreneurs en garantissant la pérennité du système et qu'il n'apparaisse jamais comme un "cadeau" aux entreprises, c'est indispensable dans le climat actuel qui résulte à la fois des 7 dernières années de régression économique et des derniers six mois calamiteux. Bonne journée !

  • ssoumier
    ssoumier     

    votre point de vue m''échappe un peu: il aurait donc fallu persister dans l'erreur et finir de ruiner le pays. Bon. On va dire que c'est pas mal de faire autrement

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    C'est Noël le 13 novembre alors ? On verra bien si les Rois mages voudront piquer le cadeau du petit Jésus ......
    Sérieusement, ce crédit d'impôt fait passer une louche de contributions sociales qui ne portent que sur le travail sur le budget de l'état, alimenté par tous les revenus.
    Je n'ai entendu personne insister sur ce point, il reste maintenant à dégraisser les mammouths de l'état pour limiter l'impôt de ceux qui en payent ....
    sinon les entrepreneurs et leurs actionnaires paieront en substitution à l'entreprise, le serpent se mordra la queue et finalement rien ne changera.
    Wait and see ....

  • arnaud nymus
    arnaud nymus     

    Bravo, c'est extraordinaire ... L'ENSEMBLE de la PRESSE est UNANIME (... en France, pas en Corée du NORD !!!) On dit n'importe quoi pendant DIX ans, on calomnie, ridiculise, on "demagogise" à tout va etc... ET ON PREND LE POUVOIR..... et on fait exactement le contraire !!! L'important c'est de PRENDRE LE POUVOIR ... le reste c'est pour les "midinettes-Soumier"

  • jycourtois
    jycourtois     

    Je me suis aussi pris à penser l'espace d'un instant à l'émergence d'un nouveau Gerhard Schröder pour la France et à espérer. Puis la pilule amère de l'été et de la rentrée que j'ai toujours sur l'estomac s'est rappelée à mon souvenir. Je veux aujourd'hui croire qu'une avancée décisive sur la réduction du périmètre de l'Etat et sur le marché du travail est possible et va se concrétiser pour que je puisse à nouveau projeter mon avenir et celui de mes enfants dans mon pays natal.

Votre réponse
Postez un commentaire