En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Il est en train de se refermer sur la démocratie

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • defacto
    defacto     

    Il est toujours question de niches fiscales concernant les ménages et les entreprises, par contre celle qui n'est jamais évoquée est la niche fiscale des politiciens
    Ils sont environ 600 000 dans notre pays.
    Leurs.indemnités d'élus sont imposées de manière forfaitaire et ne rentrent pas dans le barème de l'impôt sur le revenu. De cette façon ils échappent à la progressivité de l'impôt.
    Au lieu de faire diversion avec les niches des autres, ils pourraient aussi s'occuper des leurs.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    et puis... ne dit-on pas dans les salons, avec des airs de docte conspirateurs, que la France ne se réforme qu'au travers de crises ? Pas de bol, elle sont assez violentes, les crises. Alors les gens sont raisonnables : ils ne les déclenchent que quand c'est vraiment trop insupportable. Comme maintenant, quoi :))

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    rassurez-vous ! pour les idées à la con... nos cher$ politicard$ ont des années-lumière d'avance :)) .. La France n'est-elle pas le pays de Descartes qui introduit le doute systématique en toute chose pour faire table rase des superstitions passées ? Revient, le R'né ! " ♪ y sont ♪ de-ve-nus ♪ fouuuuus ♫"

Votre réponse
Postez un commentaire