En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

C'est assez rare pour être souligné. L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, l'IRSN joue la transparence. Beaucoup nous disent qu'une catastrophe similaire à celle de Fukushima n'est pas possible. On le sait bien, prédire l'avenir est difficile, il vaut mieux envisager le pire. La facture serait très lourde.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire