En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Ce que le préfet de police n'avait pas vu, les analystes du "bruit numérique" pouvaient le voir. Bluffant

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    je vais m’établir visionnaire :)) le 22 juin, quelques jours après mon post sur déchet-long, voilà qu'une nouvelle affaire d'espionnage électronique défraie la chronique. . . . Je n'en tire aucune gloire, c'était tellement prévisible...

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    oui, bluffant. On avait déjà vu la progression des épidémies en analysant les requêtes google.. mais la prédiction de débordement par tout-y-taire, j'avoue que c'est effectivement bluffant. Pour l'instant, big brother ne trace officiellement que les indices actifs (les QI négatifs qui affichent clairement leurs intention et / ou les requêtes de recherche)... mais pas encore les infos reçues de manière passive (mails..)... encore que.. ça fait longtemps qu'on n'a pas de nouvelles des grosses zoreiles déchet-long... Mais pas de panique ! des Zexperts en Nexpertise vont se bousculer sur les ondes pour nous expliquer que, quand même, on ne risque rien, tout va bien, y a pas de complot sauf en théorie, faut arrêter la parano, etc. etc. dormez braves gens...

  • Fabrice Epelboin
    Fabrice Epelboin     

    At last, un média grand public qui s'interesse à l'analyse prédictive :-) Il y a encore bcoup à dire sur ces sujets, en particulier leur utilisation par les gouvernance (et le monde de la finance, of course, pour rester sur les terres de BFM ;-)
    https://vimeo.com/groups/166048/videos/52220956
    https://vimeo.com/groups/166048

Votre réponse
Postez un commentaire