En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mais vous vous rendez compte de ce que vous faites?

Mis à jour le

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • pat352
    pat352     

    laurent77: "Il me reste donc. Un AE concurrent rentre 100." - Et plutôt que vous élever contre l'état qui vous violente et vous spolie vous décidez de taper sur ceux qui échappent encore à cette tyrannie bien qu'ils ne vous fassent personnellement aucun tort. Belle Mentalité !

  • pat352
    pat352     

    Ils font ça par dogmatisme, par impuissance et faiblesse. Coincés entre la réalité et leurs chimères, incapable d'agir ils sont complètement paumés et les flutes corporatistes, celles des jaloux et des envieux trouvent toutes les portes ouvertes.

  • ssoumier
    ssoumier     

    ah! ah! j'adore, cette sortie très politicienne. Bon vent

  • laurent77
    laurent77     

    @SSoumier; Décèlerai-je de l'agacement dans vos propos? Nous avons un dialogue de sourd. Vous déchargez votre agressivité pour je ne sais quelle raison ou quelle frustration ... Je ne vois plus l'intérêt de répondre à vos humeurs...

  • laurent77
    laurent77     

    Je ne vous ai pas interpelé agressivement. Seriez-vous susceptible?...

  • ssoumier
    ssoumier     

    @laurent77 pff "vous n'y connaissez rien" et patati, et patata... arguments d'autorité sans consistance. Il se trouve qu'auto entrepreneur je l'ai été, pour mon plus grand bonheur, pendant deux ans, avant justement d'être un de ces rares à sortir par le haut. Il se trouve qu'entrepreneur de travaux public, je connais métier intimement, pour des raisons personnelles. Il se trouve que je m'appuie sans arrêt sur le rapport de l'IGAS parce que c'est la seule pièce tangible sur laquelle appuyer le débat, avec cette note de l'INSEE http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1388 . Il se trouve que loin d'être la version officielle, c'est un rapport que les ministres voudraient enterrer après l'avoir commandé. Sur quoi baser le débat économique si on ne le base pas sur des bases documentées? Ah oui, sur votre "ressenti" omniscient...

  • ssoumier
    ssoumier     

    c'est bien pour ça que je suis en droit de lui répondre sur le ton sur lequel il m'interpelle. Comme vous le dites très justement, en tte égalité.

  • laurent77
    laurent77     

    (suite: fausse anip) r an) donc je déduis encore 10, puis mes charges de fonctionnement (locaux; photocopieur, voiture, expert comptable, association agréée ...) 20 encore, puis mes cotisations sociales (URSSAF, ... ) 20 encore. Il me reste donc (100 - 19,6 - 10 - 20 - 20) 30,4 avant impôts.
    Un AE concurrent rentre 100. Il ne retire que ses frais (limités car pas d'obligation de locaux, donc ordinateur, imprimante et éventuellement voiture) soit 10, et ses charges forfaitaires soit 21,30. Il lui reste 68,7 avant impôts.
    Synthétiquement, je dois rentrer 200 pour toucher ce qu'il touche avec 100. CQFD!
    Par ailleurs, mon opinion est fondée sur 12 ans de métier au cours desquels il m'a été donné de voir un nombre de fraude incalculable ... mais pas du côté de l'entreprise. Entendons-nous: toutes les entreprises ne sont pas blanches comme neige. Mais je vous en supplie: arrêtons de prendre la défense systématique du soi-disant plus faible, et comprenons que beaucoup ont appris à se servir du système ... C'est cela ne pas développer une pensée unique et politiquement correct.
    Je ne pense pas que ma réponse vous fera changer d'avis, comme je ne changerai pas le mien. Cependant, j'apprécie votre contradiction loyale. Cordialement,

  • laurent77
    laurent77     

    @nat33. Avant de répondre à vos interrogations, je pense utile de préciser un point: je ne suis pas un "anti" AE. Je pense simplement que ce statut doit être limité dans le temps car il établit une concurrence injuste qui, de plus, a un coût pour la collectivité.
    Vous posez la question d'un exemple. Je vais vous parler de ce que je connais, mon domaine d'activité.
    Quand je rentre 100 €, je dois déduire 19,6 de TVA, le paiement de mes charges ordinales et RCP (environ 5000€ pa

  • nat33
    nat33     

    Ce qui me fait rire dans tous ces témoignages anti auto-entrepreneurs, c'est que l'on crie à la pensée unique, quand ceux-là mêmes qui la décrie,en font de même, vous rapporte les mêmes arguments inlassablement, colporté par la CAPEB et reprise en boucle par les Chambres des Métiers. L'argument quand même qui me fait bien marrer, est celui de la fraude, le black, le travail au noir (bref, vous l’appellerez comme vous voulez). A croire qu'on sort de l'eau, que la fraude est apparue, Ohh, avec la création du statut AE. Désolée de décevoir les bien-pensants de l'anti, mais le statut de l'AE n'a pas le monopole de la fraude (pour reprendre une célèbre tournure de phrase). Comme si personne ne savait que les entreprises du bâtiment n'étaient pas les premiers fraudeurs. Elles sont juste dans le collimateur des inspecteurs du travail, des inspecteurs des finances...

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire