En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Le débat sur la transition énergétique s'ouvre officiellement ce jeudi. Une première réunion du comité des experts pour une société plus sobre et moins dépendante des énergies fossiles et du nucléaire. François Hollande a promis pendant sa campagne de réduire de 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production électrique française à l’horizon 2025. Est ce que l'on est vraiment en bonne voie ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Petit Compere
    Petit Compere     

    Toutes les productions d'énergie ont leurs inconvénients, et si l'on veut éviter des catastrophes écologiques et économiques, il faudra de plus en plus d'énergie, utilisée de la meilleure façon possible.par exemple, dans les villes seule l'électricité est non polluante en chauffage, transport ou force. Vouloir réduire l'énergie nucléaire est une ineptie, d'autant que c'est le seul mode de production vraiment évolutf sur le long terme( quatrième génération, puis fusion). Son rendement permet même une sécurisation exceptionnelle. Quant aux gaz de schiste il est urgent d'attendre pour ne pas polluer la nappe phréatique. Une autre solution serait de réduire drastiquement la population mondiale, mais c'est encore plus difficile.

Votre réponse
Postez un commentaire