En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Louis Gallois doute du contrat euro-croissance
 

Le nouveau contrat d'assurance-vie lancé en 2014 ne satisfait pas Louis Gallois. Le Commissaire général à l'investissement a estimé, ce vendredi 13 décembre lors des Entretiens du Trésor, qu'il n'aura pas les effets escomptés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • franck69
    franck69     

    L GALLOIS "en France particulièrement, où "l'aversion au risque" est grande chez les épargnants" ? par nature profonde les français sont d'origine rurale et catholique, peu portés sur le business. Cependant l'aversion au risque est d'autant plus grande que la défiance, voire l'aversion vis à vis de l'etat et les représentants est grande. Qui peut avoir confiance dans un avantage fiscal ou une promesse quelconque. Le mensonge et la trahison des dirigeants vis à vis du reste de la population est désormais ( et depuis plusieurs décennies) une constante. Chat échaudé craint l'eau froide !!! Et puis il est un fait que tout est décidé à bruxelles. Notre euro président de la province France et notre euro premier ministre de matignon sont des marionettes qui occupent l'espace médiatique. Pour envisager de véritables clefs de décodage politique ==> www.upr.fr

Votre réponse
Postez un commentaire