En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La fiscalité de certains contrats d'assurance-vie change
 

Le Conseil constitutionnel a rejeté, jeudi 19 décembre, l'article 8 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014. Cet article prévoyait l'alourdissement des prélèvements sociaux sur certains contrats d'assurance-vie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Petit Compere
    Petit Compere     

    Imposer des plus-values sans tenir compte de l'inflation, ça reste du n'importe quoi. C'est prendre un pourcentage au hasard, sans soucis de logique ou de justice.

  • Dumo
    Dumo     

    gouvernement qui va dans le sens contraire de tout ce qui pourrait marcher pour les épargnants de tout niveau social, mais aussi dans tous les autres domaines pour l' emploi, l' économie, le Entreprises, le pouvoir d' achat , l' éducation (une vraie catastrophe..)

  • geppetto
    geppetto     

    Ce gouvernement est aux abois, toutes ses décisions, en matière fiscale, sont contestées tant par le conseil constitutionnel que par le peuple.
    Soit il change soit nous le changeons, il n'y a pas d'autres choix!

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    Aider l'Etat, c'est aider un ami qui vous trahit sans vergogne. C'est pour cela que la Belgique reste une place de choix pour les investisseurs. On a aidé des banques au lieu de les nationaliser ces mèmes banques ne soutiennent pas l'èconomie nationale car elles ne prennent aucun risque. On ne peut constater que l'Etat a choisi le Capital et non les citoyens dans la finances. Il y a bien un lien ètroit entre le pouvoir et les banquiers. Le peuple sert seulement a payer, payer, toujours payer

Votre réponse
Postez un commentaire