En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les taux immobiliers devraient rester stables
 

La BCE a décidé de baisser son taux directeur à 0,25%, ce jeudi 7 novembre. Mais les taux immobiliers ne devraient pas augmenter d'ici la fin de l'année.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • BenVoyons
    BenVoyons     

    tu parles ! :)) aucun impact sur l'immobilier. La différence passe dans les poches des banques pour d'obscures raison techniques de consolidation de bilan à III-Bâle. Et plus sûrement de bonus pour les comex, les codir et autres Co-cons

  • Fred L
    Fred L     

    A quoi bon baisser les taux mis à part pour alimenter un peu plus l'hypertrophie du secteur financier et ses bulles en cours et à venir... La part qui arrive dans l'économie non spéculative, créatrice et productive est trop faible car ces baisses de taux n'ont aucun effet sur la demande. Bientôt des taux négatifs ..!?? Fuite en avant quand tu nous tiens..... Ça ne fonctionne pas aux US, pas au Japon, ... mais n'essayons rien d'autre au moins nous n'aurons pas de surprise sur l'issue... Ne prenons aucun risque et attendons notre triste sort....résignons nous ...! De toute façon , ils diront qu'ils n'avaient pas le choix et que c'est la faute des autres .... Nous avons les dirigeants que nous méritons...

  • bill
    bill     

    Avec L'UMPS , cela fait des années que les banques bloquent les affaires ! quand il a fallu sauver les banques , j'aurais apprécier qu'on me demande mon avis........qui aurait été NON ! Vous ne prêtez pas ! on ne vous prête pas ! VIVEMENT MARINE

  • eric44
    eric44     

    les banques resteront frileuses à prêter avec la courbe du chômage, à moins d'avoir une hypothèque ou être fonctionnaire, elle préfèront refuser des emprunts. Et qui dit moins d'acheteurs dit baisse des prix de l'immobilier. Mais comme Dragi va faire tourner la planche à billet pour maitriser la déflation, les prix ne baisseront pas tant que ça

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les taux sont bas, la belle affaire, encore faut il trouver des banques qui prêtent ;)

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    aucun impact sur l'immobilier. La différence passe dans les poches des banques pour d'obscures raison techniques de conso de bilan. Et de bonus des comex cidir and Co-cons

Votre réponse
Postez un commentaire