En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Cet impératif a été posé par la loi Alur, qui veut accentuer la lutte contre l'habitat indigne et les "marchands de sommeil"
 

Un décret destiné à lutter contre l’habitat indigne indique le montant des pénalités auxquelles s'exposent les propriétaires qui ne respectent pas leurs obligations de travaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire