En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le nombre d'entreprises contrôlées par le fisc a été multiplié par quatre en quatre ans.
 

Depuis quatre ans, les contrôles fiscaux des entreprises ont été multipliés par quatre. Les patrons réclament moins de défiance du fisc à leur égard à l'occasion des Assises de la fiscalité qui ont commencé ce 29 janvier. Témoignage.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • epidermique
    epidermique     

    Pas de triche quand 50 à 60% du brut représente des frais professionnels?????????

  • gugus67
    gugus67     

    Pas la place de tout raconter, dommage . Même parmi les pme , ils sont foutes plein les poches.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Etre salarié c'est assez difficile de cacher au fisc, sauf l'argent au noir qui permet une motivation des 2 parties. Maintenant comparons un particulier qui n'exploite personne, mais qui triche, et un patron qui exploite( il est patron) et qui triche. Vu le nombre d'inspecteurs , les patrons se semblent visés. La Fraude est dans la nature du business. Un concept d'origine non française ( etre franc = naif). Ce monde c'est fait sur la fraude, le mensonge et pire encore. L'Etat c'est bien quand il aide, non quand il rèclame! Certes il y a des patrons honnètes, mais il sont suspects aussi pour l'Etat, Dans la mentalité d'un fonctionnaire , son intuition est presque une preuve, et son mandat n'est pas de s'excuser dans son erreur!
    De toutes manières une fois pris par le fisc, le patron a la garantie du secret, necessaire pour lui permettre de reguler voir conserver son activité.

  • corsaire
    corsaire     

    les patrons ont dans leurs poches 30 milliard ils en veulent encore plus toujours plus pour eux et les actionnaires c'est une chaine sans fin en contre partie rien car ils ne peuvent pas le q assied dans leur fauteuil il attend les futur contrat ??? voilà la méthode de la famille GATAZ demandez aux salariés de la sidérurgie ils les connaissent par cœur des bandits toutes la famille les socialo des enfant de cœur avec les patrons les patrons des autres pays mouillent la chemise cours le monde pour trouver des commandes les n'autres sa se passe dans un bordel à Paris ils attendent le déluge.

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Pas de pb: les Chinois rachètent de plus en plus de boites en France, au moins c'est des communistes eux ! Vont faire le bonheur des salariés et du fisc .....
    Non mais, c'est bientôt fini l'exploitation du français par les patrons français !

  • concombre masque
    concombre masque     

    celui qui est sans reproche n'a rien à craindre des contrôles fiscaux de même que celui qui n'a pas bu d'alcool ne craint pas l’éthylotest .

  • pascontent
    pascontent     

    rappel : salaire moyen d'un patron en france = 4000€, moins qu'un bon cadre. en plus cette moyenne inclut les salaires millionnaires, mais n'inclut pas les patrons qui ne se payent pas

  • brruze
    brruze     

    Le gouvernement veut supprimer le redressement de MERDIAPART, mais pour cela, il faut essayer de voler du pognon a ceux qui travaillent .Bravo les socialistes!

  • Lysa
    Lysa     

    Un patron de PME en Ferrari ??...Allons donc, faut arrêter de dire n'importe quoi, ce n'est pas effectivement le CAC 40. Adressez vous donc au Président Hollande qui déteste les riches, regardez donc qui gouverne à l'Elysée, certains sont 2 fois plus riche que l'ancien gouvernement.

  • Scic Pignon Sur Rue
    Scic Pignon Sur Rue     

    Arrêtez de mettre tous les patrons dans le même sac, Vous trouvez normal que les patrons soient contrôlés aussi souvent, quand c'est pas le fisc, c'est l'urssaf, quand c'est pas l'un des deux, on a droit à l'inspection du travail. On peut être un patron "vertueux", mais c'est vrai, comme beaucoup le pense, ça n'existe pas, Et pourtant qui dit patron dit beaucoup d'argent (à part les patrons du CAC 40, il y en a pas beaucoup), mais qui dit patron dit tricheur. Et bien non ce n'est pas la majorité. par contre des particuliers qui trichent ils y en a un certains nombre, mais ce n'est pas la majorité non plus, et pourtant les particuliers ne sont pas autant contrôlés. Alors arrêtez de taper sur les patrons.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire