En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le texte sera voté mardi prochain par rapport aux députés.
 

L'Assemblée nationale a adopté, jeudi 20 juin, plusieurs amendements pour renforcer le projet de loi visant à lutter contre la fraude fiscale. Le vote définitif aura lieu le 25 juin.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • mirabelle
    mirabelle     

    Qu'ils nous donnent les noms des politiques qui ont un compte en suisse

  • mirabelle
    mirabelle     

    Oui que nos politicards montrent l'exemple en premier avant de nous pondre des lois Pipo pour eux

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et dire que si on baissait nos impôts, tous les riches d'europe viendraient les payer chez nous. Mais non, on les augmente, et plus on les augmente et plus on est pauvres. Econo ... quoi ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Hausse des impôts, poursuite pénales, sanctions ... je ne vois nulle part le mot "rigueur" qui était tellement à la mode dans nos médias mainstream de gauche quand Sarkozy était au pouvoir.

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Ce qui nous intéresse ce sont les lois anti-fraudes qu'ils vont s'appliquer A EUX !!!!!!!!!!!!!

  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    > Ils nous font bien rire ! d ' autant que parmi ceux qui proposent des durcissements des lois , ils y en a qui , certainement , ( question de probabilité ) sont actuellement fraudeurs ; ils ne regretteront d ' avoir participé au vote que lorsque ils se seront fait prendre ; mais comme pour un Cahuzac pris , il y en a dix qui passent à travers . . . De plus avec ces nouvelles propositions , comme le projet de loi créant un poste de procureur national financier , ils vont contribuer à la diminution du chômage , à l ' augmentation du nombre de fonctionnaires au ministère de la justice , ce faisant , ils se feront bien voir par le syndicat de la magistrature (1) et surtout par celui qui sera nommé à ce poste .(1) et ainsi échapperont-ils au "mur de cons " ? ? ? <

  • jojobo
    jojobo     

    En plus c'est pas pour eux qu'ils font ça mais pour tous les autres français eux ils savent toujours naviguer en eaux troubles..... Regardez Valls a été mis en cause par un jour nal suisse, mais sur nos médias : silence radio!!!!! Normal il faut qu'il se blanchisse .....et il a besoin d'un peu de temps.......

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    avant de renforcer des lois, mettez en application celles existantes.

Votre réponse
Postez un commentaire