En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon les chiffres du syndicat Solidaires-Finances publiques, la fraude fiscale pourrait atteindre entre 60 et 80 millions d'euros par an.
 

Selon le syndicat Solidaires-Finances publiques, le montant de la fraude fiscale pourrait être compris entre 60 et 80 milliards d'euros, soit 20% des recettes fiscales brutes de l'Etat.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • transhumant
    transhumant     

    quel est la fonction des syndicats ??? et a partir de quelles infos (appartenant au ministere, et qu ils n ont pas le droit de divulguer) affirment-ils cela??

  • pat352
    pat352     

    Enfin bref, après 38 ans de dépassement des budgets de 25% (l'état dépense chaque année un quart de plus que ses rentrées depuis 38 ans) faut vraiment être culotté pour prétendre que c'est un problème de rentrée surtout quand on est classé 162eme pays mondial pour les impôts.

  • pat352
    pat352     

    Ça ressemble au sommes-fantasmes du piratage énoncées par les major et ça néglige complètement l'économie réelle. Faites rentrer 100% de ces sommes avec un flicage de fer et un tiers de l'économie ce retrouve sinistrée instantanément=Plus de rentrées du tout et chômage façon sud de l’Europe.

  • Max 85
    Max 85     

    Faut dire que les français ont l'exemple de leurs dirigeants,sauf qu'eux s'en sortent toujours bien

  • eric44
    eric44     

    ajoutez à cela les 3% de PIB liés à la corruption (9ème en Europe, pas mal) cela fait une somme rondelette. Enfin notre pays compte le plus de millionnaires en Europe, on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs

  • jothebishop
    jothebishop     

    En même temps, quand on voit qu'un employeur déclaré se fait ponctionner la moitié de ce qu'il donne à l'employé, et que celui ci en verse également la moitié à l'état sous divers impôts, on comprend l'intérêt grandissant pour le "non déclaré"... Et que vont faire nos dirigeants pour pallier à ça ? De nouvelles taxes, ben voyons !

  • claranne
    claranne     

    Tout à fait, et c'est juste pour culpabiliser les français que BFM met cela sur le compte de la fraude...cela justifiera une énième hausse d’impôts et taxes... sauf pour les fraudeurs non exilés comme Cahuzac !!

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Le rapport Marini évalue à 83,3 millions d'euros la perte directe pour la France à cause de l'expatriation fiscale. Chiffre minimum auquel il faut ajouter les impôts fonciers et les droits de succession non perçus, ainsi que la TVA non perçue sur les biens consommés par ces expatriés et les impôts non perçus sur les emplois créés à l'étranger par les entrepreneurs expatriés.
    "Perte colossale pour l'Etat"

  • Carambar
    Carambar     

    les RSistes sont les plus gros fraudeurs... si si autant ne pas s'attaquer à son camp

  • eric44
    eric44     

    une paille

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire