En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Immobilier: bientôt 9.000 euros le mètre carré à Paris?

Les prix ont bondi de plus de 5% au premier trimestre, selon Century 21 et Guy Hoquet.
 

Les prix de l'immobilier dans l'ancien ont bondi sur un an de plus de 5% dans la capitale, selon les données recueillies par Century 21 et Guy Hoquet. Il faut débourser en moyenne 8.743 euros/m² pour s'offrir un appartement parisien. Et pourtant le nombre des transactions s'envole.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • EstelleBizeau
    EstelleBizeau     

    Une telle hausse est vraiment surprenante au regard des nombreuses incertitudes qui pèsent actuellement sur le marché immobilier parisien. Le site spécialisé www.immoparis.co en liste au moins 4 : l’accueil éventuel des JO2024, la gestion concrète du Grand Paris, la politique fiscale menée par le prochain Président, l’attractivité réelle de la capitale française par rapport à ses concurrentes européennes au lendemain du Brexit.

  • EstelleBizeau
    EstelleBizeau     

    Une telle hausse est vraiment surprenante au regard des nombreuses incertitudes qui pèsent actuellement sur le marché immobilier parisien. Le site spécialisé www.immoparis.co en liste au moins 4 : l’accueil éventuel des JO2024, la gestion concrète du Grand Paris, la politique fiscale menée par le prochain Président, l’attractivité réelle de la capitale française par rapport à ses concurrentes européennes au lendemain du Brexit.

  • EstelleBizeau
    EstelleBizeau     

    Une telle hausse est vraiment surprenante au regard des nombreuses incertitudes qui pèsent actuellement sur le marché immobilier parisien. Le site spécialisé www.immoparis.co en liste au moins 4 : l’accueil éventuel des JO2024, la gestion concrète du Grand Paris, la politique fiscale menée par le prochain Président, l’attractivité réelle de la capitale française par rapport à ses concurrentes européennes au lendemain du Brexit.

Votre réponse
Postez un commentaire