En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les droits de mutation à titre onéreux pourraient augmenter en 2014 et 2015
 

Les particuliers qui achètent un logement pourraient voir les droits de mutation payés lors de l'achat progresser pour financer les départements. Le plafond devrait passer de 3,8% à 4,5%.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • reglisse
    reglisse     

    vous avez raison!!!!!christophe!

  • reglisse
    reglisse     

    tous les jours ce gouvernement nous annonce des inepties!!!!!!mais ou va-t-on,une seule solution les élections en 2014 et 2017!!!!d'ici là,ces incompétents vont nous faire couler!!!!bravo nicolas doze pour votre chronique toujours bien analysée!!!!

  • christophe22300
    christophe22300     

    c'est prévu, dès que ma maison sera vendue..

  • fifi0682
    fifi0682     

    des augmentations pour donner plus de possibilités aux départements de financer les aides sociales! Comment peut-on avoir des idées pareilles? C'est du grand n'importe quoi ! Ils prennent des décisions à tort et à travers, sans jugeote, sans aucune logique, sans ....bref, ils gèrent le pays n'importe comment!

  • jojobbb
    jojobbb     

    Toujours des mesures aussi sensées !!! Ce n'est pas comme cela qu'on va relancer les transactions immobilières ! N'importe quoi !

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    vous n'êtes pas encore parti, la France, on l'aime ou la quitte ....

  • christophe22300
    christophe22300     

    Très bonne mesure. Vendons vite notre maison pour partir nous installer à l'étranger pour vivre sous des lois moins compliquées et contraignantes, pour payer des impôts décents, élire des politiques responsables et soucieux du bien commun.

    Nous reviendrons quand la révolution sociale aura eu lieu, parce que, une fois que les riches, les entrepreneurs, les bosseurs et les entreprises auront quitté le territoire, il ne restera en France que les politiques et les assistés sociaux.

Votre réponse
Postez un commentaire