En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Buet appelle à modérer les dispositifs d'aide pour l'accession à la propriété
 

Jean François Buet, président de la FNAIM, explique à BFM Business ce mardi 11 octobre qu’il est favorable au prêt à taux zéro pour les primo-accédants. Mais il ne veut pas que ce dispositif aille trop loin et créé "des effets d’aubaines" pour les gens qui n'en ont pas besoin.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ABRACADABRA
    ABRACADABRA     

    Y en a encore qui vont être aidés alors que les autres paieront plein pot !

  • UFFA92
    UFFA92     

    Rétablir le PTZ dans l'ancien ? L'effet d'aubaine serait pour les vendeurs pas pour les acheteurs. Ce dispositif, censé aider les primo-accédants, a surtout servi l'intérêt des vendeurs car le montant du PTZ est inclus dans le prix de vente. Rétablir le PTZ ce serait créer plus de demandes dans un marché de pénurie et donc faire repartir les prix à la hausse. Le PTZ, comme toutes les aides à l'achat (Scellier, etc...), coute cher à l'état et n'a absolument pas réglé le problème du manque de logement. La seule solution est de construire plus donc d'augmenter l'offre et non d'augmenter la demande. Et quand on entend les déclarations sur les prix actuels de l'immobilier il me semble que ce secteur ne va si mal puisque des nouveaux records de prix sont battus quasiment tous les mois. La FNAIM, comme les autres professionnels, doit arrêter de demander à l'état de subventionner son secteur. Leur rôle serait plutôt de faire preuve de pédagogie avec les vendeurs pour expliquer que les temps ont changé et que pour vendre il faut parfois baisser son prix.

  • pat352
    pat352     

    L'immobilier ne se porte pas bien parce que l'état est venu fourrer son nez dedans et a imposé une législation et une fiscalité qui fait de l'immobilier un risque plutôt qu'un bon investissement. POS, PLU, ScoT, SDAGE, SAGE; les prix des terrains ont été multipliés par 7 pendant que les cout de construction bondissaient de 40% et les commissions aux mains des Préfets, conseil généraux et régionaux détenteurs des attributions de terrain et de permis se frottent les mains, à témoin les nombreux scandales immobiliers. La fiscalité punitive a achevé le malade. Le résultat était prévisible: Chute des constructions, des ventes et bulle immobilière. Pour corriger l'interventionnisme d'état néfaste leur seule solution c'est encore plus d'interventionnisme et de fiscalité (Il faudra bien payer ces "aides"). Conclusion: La France des propriétaires c'est du passé, seule les plus riches y ont accès maintenant, encore un succès made in état français, celui qui n'a pas bouclé un seul budget positif depuis 38 ans ! http://www.contrepoints.org/2012/08/02/92427-la-crise-fiscale-de-limmobilier-etait-prevue

    http://www.contrepoints.org/2012/12/08/107181-lachat-immobilier-de-plus-en-plus-inaccessible

Votre réponse
Postez un commentaire