En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dans certaines villes, les prix pourraient baisser.
 

Le JDN et Meilleursagents ont établi la liste des métropoles françaises où l’offre est trop importante et la demande trop faible pour que les prix augmentent. Dans 4 villes les prix pourraient baisser de 5%.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • juliefang
    juliefang     

    C’est une information assez étonnante! Je ne pensais pas que des grandes villes telles que Toulouse ou Paris pouvaient voir leurs prix chuter aussi fortement (http://edito.seloger.com/actualites/barometre-lpi-seloger/en-province-la-temperature-grimpe-les-prix-de-l-immobilier-aussi-article-5263.html). Si c’est le cas, j’imagine que de nombreuses personnes pourront se précipiter dans leur banque pour faire une demande de prêt. Malheureusement, j’ai bien peur que d’ici la fin de l’année, le marché immobilier soit saturé. En ce moment, les investissements se portent beaucoup sur l’immobilier neuf ce qui laisse de côté l’ancien ainsi que certaines zones (https://www.appartement-neuf-toulouse.immo/ ). Je pense qu’au bout d’un moment, les Français seront forcés d’investir dans l’ancien.

Votre réponse
Postez un commentaire