En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A Paris, le prix au mètre carré s'établit à 7.826 euros.
 

Les prix ont baissé de 0,8% à Paris et de 0,3% en banlieue en février. Pour autant, les transactions ne décollent pas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    On ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif, l'immobilier et la finance détestent la même chose: l'incertitude,la défiance, et l'instabilité.

    Après les élections départementales, on parle de plus en plus d'un remaniement gouvernementale avec le retour des écologistes et un changement de politique donc l'instabilité, l'incertitude et la défiance quand on se souvient des effets dévastateurs de la Loi Duflot plus "efficace" qu'un bombardement sur l'immobilier alors qu'elle n'a même jamais été appliquée.

    Il semble que l'immobilier londonien attire plus les investisseurs français cherchez l'erreur .....

    maxerem
    maxerem      (réponse à Facebook-830482023649710)

    Exact, on peut ajouter que l'immobilier résidentiel est difficilement rentable pour un particulier, malgré les loyers élevés. La CSG à 15.5% et la difficulté de rentrer dans ses frais après le passage d'un locataire indélicat n'y sont pas étrangers. Il restait la PV de la revente lors des années faste, mais celles-ci sont terminées, et si PV il y a, l’impôt va en manger l'essentiel. Alors, pourquoi investir, sauf pour se loger ?
    Il y a vraiment mieux à faire ailleurs.

Votre réponse
Postez un commentaire