En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Certaines prestations annexes facturées par les syndics font l'objet d'une tarification anormalement élevée.
 

Selon une étude du courtier Syneval, au moins deux prestations particulières facturées par les syndics font l'objet d'une tarification anormalement élevée, notamment à Paris. En cause, l'application de la loi Alur, qui pousse certains cabinets à surfacturer leurs clients.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire