En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'issue de l'élection présidentielle en mai prochain pourrait freiner un marché immobilier de luxe pourtant bien engagé.
 

Une récente étude met en exergue un regain d’optimisme chez les acquéreurs de biens immobiliers de prestige. Mais la prudence reste de mise à l'approche de l'élection présidentielle, alors que la question de l'ISF divise les différents candidats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire