En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les Sages avaient été saisis par Red Bull d'une Question prioritaire de constitutionnalité.
 

Le Conseil constitutionnel a retoqué, ce vendredi 19 septembre, la taxe sur les boissons énergisantes votée en 2013 et appliquée depuis le 1er janvier 2014.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • marina
    marina     

    Enfin une bonne nouvelle !!! le gouvernement va pouvoir faire sa cure d'automne en perf continu avec ce fameux red bull !!

  • stanischlass
    stanischlass      

    Non, il ne faut pas taxer ces cochonneries ! ! Il suffit de les interdire .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Sérieux les gars, vous êtes payés, et grassement payés, pour écrire des lois.
    Vous êtes PLUSIEURS CENTAINES pour le faire.
    A un moment on s'attendrait qu'il y en ait un avec une quelconque forme de culture légale pour attirer l'attention de ses petits camarades sur les règles constitutionnelles de base.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Apprenez à écrire des lois ...

Votre réponse
Postez un commentaire