En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Paris garde une place importante dans le marché de l'art
 

Le marché de l'art est reparti de l'avant en 2013. Si les Français aisés continuent à investir, c'est en partie parce que la fiscalité touchant l'art reste favorable.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Dumo
    Dumo     

    la seule solution réformer cette 5ème république de Monarchistes.. des individus intelligents y travaillent.. "Nous citoyens"

  • pintro66
    pintro66     

    En 1789, nos ancêtres se sont battus pour supprimer les privilèges honteux des nobles et du clergé, et pour avoir le Droit de vivre la tête haute. En 2013, le problème est redevenu le même : Nous sommes à nouveau les serfs de ces faiseurs de fric........Arrêtons de Blablater, et agissons comme l'ont fait nos aïeux.......ET SI NOUS N'EN AVONS PAS LE COURAGE, BOUCLONS LA !!!!!!!!!!!!!

  • tubalcain
    tubalcain     

    Vous vous emmêlez les pinceaux. Ce qui est important est ce qui sort de la poche par rapport à ce qui y rentre, et non pas de la richesse générée. La France est un des pays qui produit le plus de richesses et de valeurs au monde, l'ouvrier français est le plus productif. On pourrait se permettre de hauts niveaux de revenus (et donc d'impôts) pour tout le monde, mais les "zinvestisseurs" qui exigent des rendements à deux chiffres sont trop gourmands.

  • tubalcain
    tubalcain     

    Raccourcis intellectuel digne du bar des sports.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce n'est pas le nom de l'impôt qui est important c'est de savoir combien on sort de sa poche à la fin de l'année par rapport à la richesse qu'on est capable de générer et des besoins sociaux. Les Norvégiens sont riches de leurs ressources naturelles et ont énormément de besoins compte tenu de leur environnement. Ils peuvent largement se permettre de payer beaucoup d'impôt tout en conservant un fort pouvoir d'achat. La France s'est extrêmement appauvri et a, tout compte fait, extrêmement peu de besoins. Notre taux de prélèvement obligatoire devrait être extrêmement faible.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est le taux de prélèvement obligatoire écrasant de la France qui est injuste. Otez un peu vos ornières socialistes.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En schématisant sous la droite on pouvait placer son argent soit dans une entreprise, soit dans des oeuvres d'art. Avec la gauche on ne peut plus placer son argent que dans les oeuvres d'art. Résultat une destruction d'entreprises comme on en avait jamais vu.

  • Dumo
    Dumo     

    et ça dâte de F.Mitterrand.. dont Mr Fabius fut le premier a en bénéficier..

  • quidambof
    quidambof     

    çà ne n'est PAS JUSTE comme beaucoup de niches fiscales, bénéficient toujours à ceux qui ont de l'argent

  • chardon 54
    chardon 54     

    voila une niche fiscale inadmissible !!

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire