En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le burn-out toucherait près de 1 salarié sur trois
 

Le député socialiste Benoît Hamon a déposé un amendement au projet de loi sur le dialogue social pour faire reconnaître ce mal comme une maladie professionnelle. Problème: comment définir objectivement ce mal?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • gouik
    gouik     

    Le management par le stress, la responsabilisation individuelle d'un faute collective, voilà le pourquoi du burn-out!

Votre réponse
Postez un commentaire