En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La faible inflation est à l'origine de la probable baisse du taux du livret A
 

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a indiqué, ce jeudi 10 juillet, que le taux du livret baissera finalement à 1%, contre 1,25% à l'heure actuelle. Il choisit ainsi de ne pas suivre les recommandations de la Banque de France, qui prônait un taux de 0,75%.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

43 opinions
  • Maxoue
    Maxoue     

    Il faudrait que tous ceux qui ont un petit pécule ferment leur livret car 1000 euros ne rapporte que 10 euros d’intérêts...Seulement là ils feraient la gueule dans les banques et reverraient peut être leur copie

  • anga
    anga     

    peut-être que les " rollex " sont en baisse ou d'autres produits qui prennent une trop grande place dans l'indice ? pour l'alimentaire, ceux qui se servent déjà dans le " low cost " savent que ça tend à rejoindre le reste de l'alimentaire, la qualité de l'ensemble baissant réellement , c'est vraiment mauvais !

  • sclp
    sclp     

    Pas sur le livret A c'est certain !

  • sclp
    sclp     

    Hé bien, ils en ont mis du temps à nous faire croire qu'il ne baisserait pas !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Sérieux comment se fait-il qu'autant de gens se plaignent ? ils sont arrivés au pouvoir comment ces gens là, n'y a-t-il donc personne qui a voté pour eux ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je vois pas en quoi une rémunération de 0% est plus rentable d'une rémunération de 1%.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Alors faire croire que le manque d'investissement vient de la frilosité des Français, que la solution c'est de réduire la rémunération du seul "investissement" qu'il reste, c'est comme reprocher à un sprinter d'avoir raté sa course après lui avoir cassé les deux jambes.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Depuis 2012 le taux de prélèvement a augmenté en moyenne de 1250%.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'état confisque plus de la moitié de la création de richesse des gens. Fiche de salaire -50%. TVA 20% (de ce qui reste, l'équivalent de 40% sur le total). Taxes locales déjà fortes et qui vont augmenter d'ici peu (l'état ayant décider de réduire drastiquement la répartition de l'argent public pour faire croire qu'il fait des économies pour la France). Services contraints (essence, redevance, raccordements edf, eau, etc.).

  • quidambof
    quidambof     

    PLUS LA PEINE DE PLACER SES SOUS SI ON EN A SUR LE LIVRET A

Lire la suite des opinions (43)

Votre réponse
Postez un commentaire