En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Christian Noyer "regrette la décision du gouvernement" sur le Livret A.
 

Le gouverneur de la Banque de France n'en démord pas. Selon lui, continuer à rémunérer à 1% le livret A limite la baisse des taux de "de toute une série de crédits".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • auditeur
    auditeur     

    Le gouverneur de la Banque de France voudrait bien, mais ne peut point, mettre des taux négatifs sur le livret A comme le lui enjoint la banque centrale européenne.

    Piquer sur les comptes en banque (comme à Malte) cela s'appelle du vol, par crainte de la déflation (qui au contraire relancerait la croissance). Les économistes ont peur de la déflation car ils sont obnubilés par la crise de 1929.

    Quand le prix de revient baisse il est naturel de baisser le prix de vente et cela ne fait jamais de mal à personne.

  • spacejamer
    spacejamer     

    Il y a un paramétré que Mr Noyer oubli (sciemment). C'est que le livret A garantie a la France, des taux d'emprunt bas. D'ailleur il l'avoue un peu plus loin en disant craindre que la baisse du taux n'aille alimenter les assurances vie, et sortir du giron Etatique....

Votre réponse
Postez un commentaire