En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Serge Pecceu
    Serge Pecceu     

    Intéressante chronique aujourd'hui sur votre antenne sur les niches fiscales, vous les avez toutes passées en revue ou presque (comme celle sur l'art, pour ne pas froisser un certain minustre qui a fait fortune...), toutes sauf celles des journalistes.
    Un oubli certainement.
    Ce n'est pas comme si c'était une forme de clientélisme, hein...
    ça serait embêtant pour la démocratie que le quatrième pouvoir soit acheté par le premier, avec mes sous...
    Heureusement ce n'est pas le cas, sinon nous verrions même des journalistes coucher avec des ministres, ou le président tant qu'on y est...

    Pas la peine d'oublier de parler de cette niche, à l'heure d'internet tout le monde est au courant et se marre. Ne vous étonnez pas après d'être une des professions les moins estimées.

Votre réponse
Postez un commentaire