En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les annonces de la BCE devraient impacter l'épargne
 

La Banque centrale européenne a annoncé ce jeudi 22 janvier une mesure de soutien massive à l'économie, appelée "quantitative easing". La décision de l'institution européenne aura des conséquences tant sur le niveau des prix que sur les taux des crédits immobiliers.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Refractix
    Refractix     

    Les experts sont partagés sur le sujet. Le QE, déjà déployé aux US n'a pas eu d'effet positif ni sur la croissance ni sur l'inflation. On peut donc raisonnablement avoir des doutes pour l'UE. Les Allemands, pour qui la stabilité de la monnaie est une religion (comme les Français et la liberté d'expression), sont vent debout contre cette mesure : minilien.fr/a0nuaa. Affaire à suivre...

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Pourquoi la décision de la BCE concerne votre argent ? Parceque le peuple va encore et ENCORE souffrir pour qu'une minorité de parasites nuls vivent comme des rois.

    Claude33 medoc
    Claude33 medoc      (réponse à cdnrbt)

    Précisez svp ? Car votre post ne veut rien dire

    cdnrbt
    cdnrbt      (réponse à Claude33 medoc)

    Le QE n'a jamais marché ni aux USAs ou le chomage explose, ni au japon ni en Europe.
    C'est simplement gagner du temps aux banques moribondes pour s'en mettre plein les poches. Par ailleurs comme les banques sont en faillites, l'Europe à creer une loi qui s'appliquera le 1/1/2016, pour appliquer ce qui c'est passé à Chypre c'est à dire voler l'épargne des gens pour perfuser les banques d'investissement en faillites.
    La seule réponse à cela est de dire NON, comme cela à été fait en Islande.
    Les banques d'investissements sont responsables de ce quelles font. Ce n'est pas la partie banque de dépots qui doit payer pour leurs erreurs.

    juju59
    juju59      (réponse à cdnrbt)

    bonjour,
    Pouvez-vous m'en dire plus sur cette loi applicable au 1/1/2016, avez-vous les références du texte de loi car je n'en ai pas entendu parler.
    Merci

  • auditeur
    auditeur     

    Si les Etats peuvent, à l'échéance, rembourser leurs dettes auprès des banques centrales, il n'y a pas à proprement parler de création "définitive" de monnaie, elle n'est que provisoire.
    Mais si les Etats ne peuvent plus emprunter pour rembourser les obligations qu'ils ont émises lorsqu'arrive l'échéance (quid de la Grèce mais pas seulement) alors là, Sire, ce n'est plus un QE .... C'est une dévaluation.
    La réponse au cours des 24 prochains mois.

  • m33610
    m33610     

    si j'ai bien compris, en global, le FRANÇAIS moyen va y perdre. perte sur l'assurance vie en euro, perte sur les obligations, perte sur les livrets bancaires, perte sur notre pouvoir d'achat puis que l’inflation va repartir avec des salaires ou des retraites qui stagnent,augmentation des biens de consommation donc les seuls bénéficiaires sont ceux qui ont de l'argent pour acheter de l'immobilier et les états, qui de toute façon ne vont pas réduire les impôts. Donc opération de dupe pour les petits.

    Claude33 medoc
    Claude33 medoc      (réponse à m33610)

    Pas du tout d abord les contrats d assurance vie en euros seulement profitent encore de leur ancienne investissement dans les obligations et donnent entre 2 et 2,5 % par an donc plus que l inflation et beaucoup de contrats offrent des bonus si une partie est investit en actions.Le taux des livrets dépendent du taux de l inflation donc si l inflation repart les taux remonteront,le crédit moins cher c est du pouvoir d achat en plus puisque le crédit est moins cher et possibilites de racheter ses anciens crédits.

  • auditeur
    auditeur     

    Bla bla : On est obligé de recourir au QE parce-que les impôts ne suffisent plus à couvrir les dépenses des Etats.
    Pas la peine de chercher midi à quatorze heures pour chercher un ou des alibis.

  • Gieller
    Gieller     

    Explication qui ne tient pas compte de la stagnation des salaires... A moi consommateur lambda, à salaire égal la déflation me semble préférable à l'inflation non ?
    Et les exemples nous prouvent bien que les QE ne profitent en aucun cas à l'économie réelle. Que ce soit au Japon où les 12 ou 14 QE successifs sont inopérants et mettent le pays en banqueroute, ou aux états unis où on voit bien que la dette ne cesse d'augmenter, et pas du tout en rapport avec la croissance du PIB, où les gens sous bon alimentaires sont toujours plus nombreux, où la consommation n'est jamais repartie... Tout cela confirme bien le fait que les QE n'est qu'un moyen déguisé de réinjecter des fluidités dans les marchés financiers en rachetant les créances pourries qui pourraient conduire au bankrun...

  • solitaire
    solitaire     

    partons de cette europe qui ne sert absolument a rien sauf a s’engloutir de notre argent personnelle que l’état verse tous les mois,sans que cela ne nous soit avantageux,et j'en est marre de cette europe qui ne sert la cause des femmes et hommes politique et rien d'autres,alors très franchement j'ai qu'une hâte,c'est qu'elle n'existe plus,et que l'ont soit libre,a chacun sont avis,et même si cela devrait nous coûter pendant quelques années j'en suis prêt!

    Claude33 medoc
    Claude33 medoc      (réponse à solitaire)

    Pas que quelques années parlez plutot en décennies et donnez nous svp votre vision économique de la France hors de l europe cela m interesse

Votre réponse
Postez un commentaire