En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les contrats automobile et habitation sont notamment concernés par la mesure
 

A partir de jeudi prochain, plusieurs contrats d'assurances pourront, après un an, être résiliés à n'importe quel moment. Ce qui doit, selon le gouvernement, donner du pouvoir d'achat en plus aux consommateurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • auditeur
    auditeur     

    Il est précisé sur radiobfm cet après-midi que dans le cas de l'assurance habitation et automobile c'est le nouvel assureur qui se charge des démarches auprès de l'ancien et prend le relais sans qu'il n'y ait vacance de l'assurance.

  • v4rg4s
    v4rg4s     

    Etant gestionnaire de dossiers dans une entreprise d'assurance, je rigole : le chantage va aller de plus belle entre assureur et assuré, l'assureur maintiendra, et l'assuré va résilier de colère. Puis il ne pensera pas à chercher ailleurs, ou alors va être confronter à plusieurs refus, et se retrouvera sans assurance, grâce à cette fameuse loi. Dans un sens, tant mieux, car comme on paiera moins, les assureurs vont s'enrichir, donc mon métier sera préservé. Merci l'Etat !

    Claude33 medoc
    Claude33 medoc      (réponse à v4rg4s)

    N importe quoi relisez la loi demandez une formation et vous verrez l énormité de vos ecrits

    Claude33 medoc
    Claude33 medoc      (réponse à v4rg4s)

    Je me demandes bien dans quelle entreprise d assurances vous bossez? En tout cas vous avez besoin en 2015 de formation car vous avez rien compris a la loi Hamon relisez la et vous verrez l énormité que vous avez ecrit

  • auditeur
    auditeur     

    Les vraies réformes ne consistent pas à corriger les erreurs du passé, elles consisteraient à corriger les causes des erreurs du passé.
    Cette réforme sur la résiliation des contrats d'assurance aurait dû être faite depuis longtemps : Pourquoi ne l'a t'elle pas été : Parce que le pouvoir politique était influencé par les intérêts capitalistiques des compagnies d'assurance privées internationales: La vraie réforme serait de redonner son indépendance au pouvoir politique vis à vis des intérêts privés du grand capital.

    Même motif, même punition pour autoriser les compagnies d'autocars privés en liaison de ville à ville, en vigueur dans tous les autres pays mais bloquées en france pour ne pas concurencer la sncf : La vraie réforme serait là encore de ne pas bloquer les initiatives privées au profit d'un intérêt particulier.

    Il faut bien constater que seule la gauche est à même de corriger les scandales des lois tolérés par la droite : Il en a été ainsi en 1981, par exemple pour obliger les assurances automobiles à couvrir les passagers même lorsqu'ils étaient de la famille du conducteur, couvrir les catastrophes naturelles etc...

    Mais tant que l'on ne s'attaque pas aux causes profondes de ces scandales - c'est à dire mettre les décideurs publics à l'abri des lobbies - il suffit que la droite revienne et ils se renouvelleront dans des proportions encore plus inadmissibles sur n'importe quel autre sujet.

Votre réponse
Postez un commentaire