En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le taux d'épargne des Français s'élevaient à 16% en 2009.
 

Dans une étude publiée ce mercredi 2 juillet mais basée sur des données de 2009, l'Insee rappelle que le taux d'épargne en France est élevé atteignant 16% des revenus. Mais il diffère beaucoup selon les catégories sociales.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • JOSENTET
    JOSENTET     

    Cela a toujours existé...mais l'encadrement que vous évoquez est plus récent. Avant il fallait négocier sur des bases très variables selon les banques, que vous soyez riches où pas. En fait c'est après les années "Babar" de très forte inflation et donc de taux très élevés que des règles ont commencé à être établies. Rien n'empêche encore aujourd'hui de négocier...si vous êtes en bonne position!

  • Monique33
    Monique33     

    "Le logement- Parmi les propriétaires, ceux qui remboursent un prêt ont un taux d'épargne élevé car "le remboursement des emprunts constitue une épargne forcée", relève l'Insee."

    C'est tout à fait réel. Je savais qu'en cas de remboursement anticipé d'un prêt, il y avait des pénalités. Il semblerait que depuis février 2013, se soient ajoutés de nouveaux critères et, ou modifications. http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1669.xhtml

  • Maxoue
    Maxoue     

    Faudrait savoir de quelle épargne il s'agit,si c'est les trois sous du livret ou s'il s'agit des placements en bourse et en assurance vie

  • AgentK3
    AgentK3     

    LES RICHES

Votre réponse
Postez un commentaire