En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    - "il est urgent de régler cette question et de stabiliser le nombre de fonctionnaires" c'est le nombre pharaonique de 601 000 élus français (3 fois plus qu'aux états unis) et leurs salaires aberrant et plus que confortable + leurs frais et indemnités scandaleux, qui sont pour la plupart déjà très aisés et qui nous saigne à blanc le pays qu'il faut REDUIRE, (pas les Profs ni la police ni les infirmières) Faire la chasse aux "cumulards" de mandats
    . La loi impose en effet une rémunération maximale de 8 300 euros net par mois. Un élu exerçant plusieurs mandats ne peut, en cumulant ses rémunérations, gagner plus que ce plafond. Il peut en revanche redistribuer le reliquat. C'est ce qu'on nomme "l'écrêtement". Cette pratique permet de reverser les indemnités touchées au-delà de 8 300 euros à d'autres élus. Un député-maire peut ainsi rémunérer un conseiller municipal de son choix. L'Assemblée avait voté la fin de cette pratique, mais le Sénat l'a rétablie en 2011. *** Le PS mieux classé que l'UMP, le Nouveau Centre champion du cumul des mandats des élus français : déjà un SCANDALE.
    sARKO ne les à pas fait revenir avec le bouclier fiscal même Johnny est resté en Suisse....

Votre réponse
Postez un commentaire