En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls s'est montré peu disert sur le mécanisme des baisses d'impôts
 

Le Premier ministre a annoncé, ce mardi 16 octobre lors de son discours de politique générale, des baisses d'impôts pour 6 millions de ménages. Il a ensuite précisé sur TF1 qu'un million de ménages supplémentaires sortiront de l'impôt sur le revenu l'an prochain.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Dumi
    Dumi     

    Mauvaise stratégie Mr VAlls, vous n' avez tout simplement pas compris que les Français ne sont pas contre le fait de payer les Impôts..! mais on souhaiterait tout simplement une stabilité du montant des impôts sur le Revenu et sur nos Impôts locaux pendant plusieurs années.. et non pas plusieurs centaines d' euros d' impôts en moins une années et de nouveau en plus l' année suivante... DE LA STABILITE Mr Valls , c' est ce que demande le peuple.. payer des impôts mais certainement pas avec des baisses ou des augmentions ailleurs de façon inconsidérée..!!!!!!!.

  • résiste
    résiste     

    La "classe moyenne",( vous savez, celle qu'on caresse toujours dans le sens du poil pendant les campagnes électorales) ont du souci à se faire pour 2015 et la suite... Elle n'a pas fini de voir ses impôts augmenter et son pouvoir d'achat baisser. Mais quand il n'y aura plus de "classe moyenne", qui payera??? sûrement pas les ultra riches qui se sont déjà tous à l'étranger....

  • Précurseur
    Précurseur     

    Dans tous les pays du monde l'IR est bien perçu pour ce qu'il est, un excellent moyen de rendre très visible et de responsabiliser le citoyen sur la réalité de la dépense de l'Etat. En France, comme d'habitude, on va dans le sens inverse. On cherche à sortir un maximum de gens de l'IR, et par pure hasard, c'est essentiellement eux qui profitent des largesses providentiel de l'Etat. Donnant l'impression que tout tombait gratuitement du ciel par enchantement, et qu'il suffit de crier plus fort pour en obtenir plus, comme le coucou au fond du nid.

    Jacques76
    Jacques76      (réponse à Précurseur)

    Nous les coucous au fond ce sont certains politiques qui comme vous approuvent les impôts sur le revenu mais ne les payent pas . Belle exemple de leurs parts

  • fifi0682
    fifi0682     

    annonce, annonce, annonce! en attendant on paie ces impôts! y'a qu'à voir la queue qu'il y a aux impôts pour étaler le paiement pour ceux qui ont vu la note doubler, tripler voir même pour ceux qui paient pour la première fois!

  • nad33
    nad33     

    vu que c'est eux qui les ont augmentés,c'est un peu normal de faire un geste,ils ont mis les français dans la moise,c'est pas un cadeaux de leur part !!

    Claude33 medoc
    Claude33 medoc      (réponse à nad33)

    Pas tout à fait en 2012 c est pas eux ui avait fixés les impôts eux c est 2013 et cette année. Par contre la disparition de la demi part pour les personnes seules retraites (veuves veufs divorces ) c était les autres et progressivement sur 5 ans

  • dnomyar
    dnomyar     

    c'est déjà récupéré par les hausses du gaz et de l'électricité

    Jacques76
    Jacques76      (réponse à dnomyar)

    et peut-être la hausse de la TVA sous peu

Votre réponse
Postez un commentaire