En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Yann Galut est le rapporteur du projet de loi relatif à la lutte contre la fraude fiscale.
 

Le député PS du Cher vient d'être nommé rapporteur du projet de loi relatif à la lutte contre la fraude fiscale. Il milite pour le retour d'une cellule de régularisation, mais sans négociation possible. Entretien.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • OneVenture
    OneVenture     

    A Walter Benjamin: je crains que vous ne lisiez trop les merveilleuses histoires de l"oncle Paul, au sujet de "En 24 heures ce sera terminé" En fait toutes les filiales de banque anglaise ont transféré hors de Chypre tout l'argent qui leur était présenté pendant tout le week-end. L'Angleterre ne faisant pas parie de l'Euro, ses banques n'étaient pas tenues par le blocage.

  • OneVenture
    OneVenture     

    Il est clair que pour les start-ups françaises il faut délocaliser dès l'origine pour ne pas avoir de surprises avec des députés comme Yann Galut (PS) qui taxent à mort les entrepreneurs tout en bénéficiant eux-mêmes d'abattement d'impôts de 40% sans compter les frais de remboursement discrétionnaires sans justificatifs.

  • OneVenture
    OneVenture     

    Au sujet du commentaire "La SARL Fabius père & Fils sera t-elle régularisée ?"

    En fait tout est écrit dans le Nouveau Testament dans la parabole sur "La multiplications des pains."

    Dans la famille Fabius, il y a le Père, le Fils et on trouvera prochainement le Saint-Esprit.

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    Mais il ne faut oublier que les fraudeurs permettent aux banques de bien vivrent. Et les banques sont sur toute la planetes et utilse des grands comptes pour bouger des milliards. Ses comptes servent a tous, les Etats , les grands groupe et les fraudeurs... Avant que l'on arrive à savoir qui a fait quoi, où et pourquoi, verifier, l'argent est allé ailleurs. C'est terrible la finance, l'argent peut servire aux partis politiques comme à la vente d'armes , où les deux..Le problème c'est que les Etats utilisent aussi les fillières interdites pour la raison d'Etat

  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    Cela se passera un vendredi soir comme à Chypre : un décret sera annoncé par 4 ou 5 pays européens : interdiction faite aux banques de toute transaction avec les "paradis fiscaux" sous peine de retrait des licences des banques. En 24 heures ce sera terminé ,c'est une proposition de Merkel paniquée en 2008. Les comptes seront bloqués,identifiés et taxés (60% comme à Chypre cela semble un minimum pour des gens qui ne payent pas d'impôt depuis des années voire des décennies...) Les peuples seront sans pitié contre ces fraudeurs quand ils verront l'étendue de la fraude : 100 milliards par an pour la France et plus de 1000 milliards par an pour l'UE c'est devenu insupportable (x 30 en 25 ans à cause de l'informatique) la grande triche néolibérale va prendre fin aussi par l'interdiction des CDS, des VAD, des produits dérivés et un contrôle des marchés avec de vrais acteurs (des dépôts réels et pas des fake ) un retour à l'économie "réelle " comme ils disent .....et personne ne pleurera sur les pertes des fraudeurs ,personne....

  • dindondelagauche
    dindondelagauche     

    La SARL Fabius père & Fils sera t-elle régularisée ?

Votre réponse
Postez un commentaire