18 % des diplômés Supélec travaillent dans l'informatique